Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Tao – La semaine sur la Chine

Tao – La semaine sur la Chine

7
0

LA SEMAINE DE BUDDHACHANNEL EN CHINE D’HIER ET D’AUJOURD’HUI
Tao-2.jpg


Du Tao on ne peut affirmer qu’il est ou qu’il n’est pas.

Le nom du Tao n’est d’ailleurs qu’un artifice à des fins pratiques.

Si la parole était vraiment adéquate, elle épuiserait en un jour le problème du Tao ;

comme elle ne l’est pas, elle peut tout juste épuiser en un jour ce qui concerne un être ou une chose.

Le Tao est au-delà des êtres visibles, ni la parole, ni le silence ne saurait l’assumer.

Renonçons et à la parole et au silence :

nous sommes à l’extrême limite de la pensée.


Zhuangzi


Après Lao-tseu, Zhuangzi (ou Tchouang Tseu) est devenu représentant du taoïsme. Il vivait dans le royaume de Song pendant le 4e siècle av J.-C. Depuis son enfance, il était connu par son intelligence et assiduité. Il a voyagé dans plusieurs royaumes du sud pour étudier les us et coutumes locaux. Droit et franc, il adorait la nature, mais il méprisait les hauts aristocrates de l’époque. Le roi du Chu lui avait confié le poste du haut fonctionnaire et des conditions de vie luxueuses. Mais Zhuangzi les a refusés. Il s’est ensuite retiré du mondain en gagnant sa vie sur la vente des chaussures en paille.

g_tao.jpg


Retrouvez différents articles dans le dossier sur la Chine :
Un poème d’aujourd’hui
Chine du troisième millénaire
Les médecines ethniques sont à la mode
La Chine annonce avoir dépassé les 100 millions de croyants
La Vénérable Maître Cheng Yen reçoit le prix Niwano de la Paix
Le Bagua Zhang, entre force et souplesse
Le gouvernement chinois soutient la médecine chinoise
L’esprit de la Montagne – poème chinois
Editorial du 6 septembre sur la Chine
Les débuts de l’islam en Chine
Les religions en Chine
Inauguration de la plus grande pagode du monde en Chine
La Chine en chiffres
Chasteté, cette nouvelle quête chinoise


Belle et bonne journée

Alain Delaporte-Digard

Previous articleUn « Chinatown » pour ressusciter Oranienburg
Next articleEditorial sur le Tao en Chine