Accueil Annuaire Les Enseignants Maître Olivier Reigen Wang-Genh

Maître Olivier Reigen Wang-Genh

18
0

A partir de 1987, avec l’aide de quelques pratiquants allemands, il commence à fonder des dojos dans les principales villes du Bade-Wurtemberg : Freiburg, Stuttgart, Karlsruhe, Heidelberg, Mannheim ainsi que dans les principales villes d’Alsace : Mulhouse, Colmar, Sélestat, Benfeld… Le dôjô de Strasbourg devient alors un centre zen régional qui organise conjointement avec les autres dojos de grandes retraites dans les Vosges. Olivier Reigen Wang-Genh commence à ordonner des moines et nonnes en 1992 et ainsi, forme-t-il naturellement une sangha (communauté) de plusieurs centaines de membres laïcs ou ordonnés.

azi2-2.jpg

C’est ainsi qu’en avril 1999, il fonde avec l’aide de toute la sangha régionale, le monastère Kosan Ryumon Ji à Weiterswiller en Alsace (France). Une quinzaine de moines et de nonnes décident alors de le rejoindre pour une pratique de la vie monastique selon les règles traditionnelles d’un monastère zen sôtô.

Olivier Reigen Wang-Genh reçoit en 2001 la transmission du Dharma de Maître Dôshô Saikawa, actuel responsable du zen sôtô pour l’Amérique du Sud. En juin 2011, il donne à son tour la transmission du Dharma, à son plus ancien disciple, Konrad Tenkan Beck puis à d’autres disciples proches.

Maître Wang-Genh assure la fonction de vice-président de l’Union Bouddhiste de France ( après en avoir exercé la présidence pendant de longues années ), fédération regroupant une majorité des écoles bouddhistes présentes en France. Il est également Président de l’Association Zen Internationale qui rassemble la plupart des anciens disciples de Maître Deshimaru.

Previous articleRetraite longue durée juillet 2018 – débutants bienvenus
Next article17 février – Comment pratiquer le Bouddhisme dans sa vie quotidienne ?