Accueil Actus Bouddhisme pertinent dans l’ère d’aujourd’hui

Bouddhisme pertinent dans l’ère d’aujourd’hui

30
0

Patna, Inde – Au conclave de Nalanda, le président Mukherjee dit qu’aucune partie du monde n’est exempte de fléau de violence.


rajgir.jpgDurant la cérémonie de clôture du conclave bouddhiste international de trois jours à Rajgir à Nalanda, le président Pranab Mukherjee a déclaré dimanche que la philosophie du bouddhisme est aussi pertinente aujourd’hui que jamais à une époque de violence, « d’autant plus que le monde s’attaque aux problèmes complexes qui semble insurmontables « .


Le ministre en chef du Bihar, Nitish Kumar, et le gouverneur Ram Nath Kovind ont également participé à ce conclave, organisé par Nava Nalanda Mahavihara.


Sur le sujet «Le bouddhisme au 21ème siècle – perspectives et réponses aux défis et crises globaux» des centaines d’érudits bouddhistes, de moines et de délégués de 35 pays ont participés, avec une allocution spéciale du dalaï-lama.


« Aucune partie du monde aujourd’hui n’est libérée du fléau de la violence … cette crise est omniprésente », a déclaré le président, soulignant que « le bouddhisme a eu une influence profonde sur la civilisation humaine ».


Déclarant que « Nalanda reflète notre ancien système éducatif qui a attiré des esprits puissants sous la forme d’étudiants et d’enseignants dans l’Inde ancienne », a déclaré le président, « l’éducation signifie le développement de l’esprit et nécessite une atmosphère propice à l’échange d’idées. « 


M. Mukherjee a exhorté les délégués à « redoubler d’efforts pour promouvoir les vérités simples et le chemin du Bouddha qui montrent que nous pouvons être de meilleurs citoyens et contribuer à faire de notre terre un meilleur endroit pour vivre ».


Le président a également exprimé le bonheur que le Nava Nalanda Mahavihara, une université réputée, a récemment publié l’ensemble de Pali Tripitaka (textes du Bouddha) dans 41 volumes du Devanagari. Il a en outre félicité l’Université pour avoir ouvert le tout premier département des sciences bouddhistes dans le monde.


Le ministre en chef Nitish Kumar a également souligné les principes du bouddhisme et a déclaré qu’ils étaient pertinents dans le monde de la violence et de la méfiance d’aujourd’hui. M. Kumar a également proposé d’ouvrir un «Centre de résolution des conflits» à Rajgir.


Plus tôt samedi, le Dalai Lama a visité le Nava Nalanda Mahavihara et a planté un arbuste de l’arbre de Bodhi. Il a inauguré le bâtiment de la Faculté de Nagajurna et l’Auberge de Santarakshita. Mentionnant la tradition de Nalanda, Sa Sainteté a déclaré que Dignaga et la contribution de Dharmakriti ont été inoubliables pour le monde.


Source : Buddhistchannel



Previous articleMongolie – Symbole de la culture bouddhique retrouvé
Next articleLama Rinchen Palmo