Accueil Actus 108 mille arbres pour le prince du Bhoutan

108 mille arbres pour le prince du Bhoutan

5
0

793658.jpg
 
Il y en a qui ne font décidément jamais rien comme les autres. C’est le cas de ce tout petit pays enclavé en Asie du sud-est : le Bhoutan. Souvent décrit comme le pays le plus respectueux de l’environnement au monde, sa récente actualité semble confirmer la rumeur. Le roi et la reine viennent en effet de vivre un heureux évènement : la naissance de leur premier enfant. Le petit prince est né le 5 février dernier et est le premier enfant du couple. Une naissance pareille, ça se fête. Et au Bhoutan, ça se fête avec la nature.
 
793659.jpg
 
108 mille graines d’arbres ont ainsi été plantées en l’honneur du bébé royal, par autant de volontaires. Dans la religion bouddhiste, l’arbre est un symbole de vie. Chaque pousse plantée contient une prière pour le jeune prince. Le coordinateur de l’initiative insiste : « dans le bouddhisme, l’arbre subvient aux besoins de toutes les formes de vie. Il symbolise la longévité, la santé, la beauté et même la compassion. » Le nombre d’arbres, 108, a été choisi car c’est un chiffre sacré dans le bouddhisme. Et 108 mille c’est quand même plus classe que 108 tout court.
 
Une belle initiative, mais le Bhoutan n’en est pas à son coup d’essai. Ce pays, qui a remplacé le PIB par le BNB (bonheur national brut), a fait de la protection de l’environnement une de ses priorités. Ainsi, elle est comprise dans le calcul du BNB. Le pays a également des ambitions honorables, à savoir qu’il souhaite devenir 100% bio.
 
793664.jpg
 
Et pendant que la naissance du Royal Baby était célébrée, un jardin du bonheur ouvrait ses portes dans la capitale, Timphu. Les touristes pourront planter un « arbre du bonheur » dans ce jardin immense, le but étant d’y avoir des arbres représentant chaque pays de la planète. « Le Bhoutan est connu pour être un pays du bonheur. Y installer un jardin du bonheur est donc logique. Avec ce jardin, nous espérons rapprocher les gens du monde », explique Damchoe Rinzin, porte-parole du Conseil du Tourisme du Bhoutan.
 
Et même si le Bhoutan ne rapproche pas les gens du monde, au moins, il pourra se targuer d’être le pays le plus respectueux de ses habitants issus du monde végétal.
 
Source

Previous articleBuddha paré protégé par le nâga
Next articleLE BOUDDHA D’OR