Accueil Espace Bouddhiste Voyages Yeon Deung Hoe : un flot de lanternes pour célébrer la venue...

Yeon Deung Hoe : un flot de lanternes pour célébrer la venue au monde de Bouddha

27
0

festival_seoul.jpg
Au mois de mai en Corée du Sud on fête la naissance de Bouddha dans un festival connu surtout pour illuminer le ciel avec des belles lanternes colorées : le Yeon Deung Hoe . Un évènement annuel qui pendant une semaine remplit de vie et de joie la capitale et les villes majeures sud-coréennes.

Ce festival représente une tradition millénaire qui date de l’époque des dynasties Goryeo et Joseon, quand le Bouddhisme était la religion du royaume.

Aujourd’hui, dans le pays, le christianisme est pratiqué autant que le bouddhisme mais cette tradition, qui a désormais intégré la culture coréenne, continue d’être suivie et appréciée par toute la population.

Le festival est également ouvert aux touristes qui peuvent bénéficier de programmes spécifiques afin de mieux connaître la culture de ce pays charmant.

Des activités sont offertes pour apprendre à fabriquer des lanternes, en feuilles de riz coloriés, et pour admirer la beauté des lanternes traditionnelles encore plus élaborées et exposées dans les temples principaux.

Des parades en musique et en vêtements traditionnels sont également ouvertes au public et dans quelques temples il est possible de participer à des dégustations de divers plats et thé originaires aussi d’autres pays bouddhistes.

Mais le jour le plus attendu reste la cérémonie d’anniversaire de Buddha, le jour de clôture du festival tombant cette année le 25 mai.

Autour de 100 000 lanternes, symboles de lumière éclairant les ténèbres et métaphores de la sagesse bouddhique qui illumine le monde, envahissent les rues de Séoul et des villes principales.

Des lanternes de toutes formes, tailles et couleurs défilent dans la parade. A l’origine toutes les lanternes étaient en forme de fleur de lotus mais avec le temps elles ont acquis les aspects les plus diversifiés : de majestueux dragons en passant par les pagodes et par les éléphants. A chaque forme corresponde un vœu particulier : pastèque pour la fertilité, carpe pour la réussite, tortue pour la santé et la longévité.

La journée se termine par un concert de musique folklorique et un spectacle de danses modernes et traditionnelles. Tout le monde se prend par la main pour chanter et danser en ronde sous une pluie de pétales de fleurs. Un signe d’union et de fraternité que le festival a contribué à fortifier.

Le programme de mai 2016 :

– Cérémonie d’illumination de la lanterne : En mai(indéterminé)

– Exposition de lanternes traditionnelles : Du vendredi 15 mai au vendredi 26 mai au temple Bongeunsa, Jogyesa, Cheonggyecheon

– Eoullim Madang : Samedi 16 mai, de 16h30 à 18h, à l’université Dongguk

– Parade des lanternes : Samedi 16 mai, de 19h à 21h30, du Dongdaemun au temple Jogyesa

– Hoehyang Hanmadang : Samedi 16 mai, de 21h30 à 23h00, dans le carrefour de Jonggak

– Activités culturelles traditionnelles : Dimanche 17 mai, de 12h à 19h, dans la rue du temple Jogyesa

– Spectacles : Dimanche 17 mai, de 12h à 18h, dans la rue du temple Jogyesa

– Spectacle de lanternes : Dimanche 17 mai, de 19h à 21h, dans la rue du temple Jogyesa(=le carrefour Gongpyeong)

– Cérémonie de l’anniversaire de Bouddha : mardi 25 mai, à 10h, dans tous les temple du pays (Jogyesa, etc)

– Cérémonie du festival des lanternes : mardi 25 mai à 19h, dans tous les temple du pays (Jogyesa, etc)

Previous articleAvec le temps…
Next articleDVD – 40 ans de Zen en Europe