Accueil Espace Bouddhiste Alimentation Les miracles du soja

Les miracles du soja

116
0

IL Y A SOJA ET SOJA

« Il ne faut pas confondre le soja jaune avec le haricot mungo, uniquement cultivé pour ses pousses dénommées à tort « pousses de soja » puisque cette espèce n’a rien à voir avec le soja.

Soja
Soja

De nombreux produits sont commercialisés sous cette appellation : soyons clair, il ne s’agit pas de soja ! Le haricot mungo, ou Phaseolus mungo, ressemble à nos lentilles. Il n’a pas la même composition ni les mêmes qualités nutritionnelles que le soja. La confusion vient d’une tentative de commercialisation, en 1911 à Paris, de ce haricot sous le nom de « germes de soja ». Le soja, à la différence des pousses de soja, c’est-à-dire du haricot mungo, ne doit jamais être consommé cru. »

haricot mungo
haricot mungo

C’est ce qu’on découvre dans le livre Les miracles du soja du docteur Michel Roussel, médecin phytothérapeute.
Un ouvrage facile à lire qui en dit long sur les bienfaits de cette petite graine.


Le soja, base de l’alimentation en Asie depuis des millénaires, a débarqué depuis peu dans nos supermarchés et nos pharmacies.


Mieux vaut en connaître les secrets.

De l’aliment au complément alimentaire, le soja a le vent en poupe.
Nombreuses sont ses vertus.

Le docteur Roussel en parle de façon claire.

Comment faire baisser le taux de cholestérol,

pourquoi le soja est indispensable à une bonne mémoire,

comment atténuer fortement les bouffées de chaleur, pourquoi le soja prévient l’ostéoporose, …

Plus de 4000 études scientifiques ont été consacrées à ce sujet.

– Dr Michel Roussel, Les miracles du soja, Editions Alpen, 2005


Le Soja, c’est de la Glycine ! mais pas n’importe laquelle

soja.gifLe soja, ou soya, est une plante grimpante de la famille des Fabacées, du genre Glycine (à ne pas confondre avec la glycine, Wisteria sp.), proche du haricot, largement cultivée pour ses graines oléagineuses qui fournissent la principale huile alimentaire consommée dans le monde.

Le terme désigne aussi ses graines, qui constituent l’un des aliments naturels les plus riches.

Il renferme une grande quantité de protéines, de glucides, de lipides, de vitamines A et B, de potassium, de calcium, de magnésium, de zinc et de fer.

Nom scientifique :
– Glycine max (L.) Merr.,
– famille des Fabacées,
– sous-famille des Faboideae, tribu des Phaseoleae, sous-tribu des Glycininae.

Previous articleLes enfants autistes aidés par le jardinage
Next articleZem — J’annonce la douleur