Accueil Espace Bouddhiste Voyages Le Japon à l’heure du Printemps

Le Japon à l’heure du Printemps

7
0

Editorial Buddhachannel depuis Tokyo

Ici à Tokyo, Hanami, le printemps s’étale.

Tokyo, aujourd’hui, 6° avec beaucoup de pluie.

Mais sous les gouttes, les cerisiers en fleurs resplendissent.

C’est le plus beau mois dans le coeur des japonais.

Les japonais restent très sensibles aux saisons,

car se référer aux saisons, c’est se relier aux rythmes de la nature et de l’Univers.

Donc, ici à Tokyo, tout le monde vit le Hanami, le printemps,

et la contemplation des cerisiers en fleurs prend tout son sens.

Imaginons en France la contemplation de la nature au coeur de Paris,

comme une véritable philosophie et une activité importante.

Imaginons nos piétons parisiens s’imprégner des bourgeons naissants

et laissant cette vision toute la journée dans un coin de leur coeur !

Et pourquoi pas !

Bonne journée à tous, en contemplant la vie.

Alain Delaporte-Digard

Cerisiers en ville
Cerisiers en ville

Difficile pour des étrangers d’étudier le Zen

dans un monastère japonais


Les étudiants étrangers venant au Japon pour pratiquer le Zen

doivent vaincre beaucoup d’obstacles.

S’ils viennent sur un temps court, par exemple durant un mois de vacances,

ils repartiront souvent déçus.

En effet, la pratique de Zazen dans les monastères se fait à 4 heures du matin

et ensuite vers 18h.

Comme peu de monastères offrent l’hébergement,

rares sont les occidentaux qui peuvent être présents

dès 4 heures chaque matin,

surtout qu’il faut prévoir bien souvent le temps de déplacement pour être à l’heure.

L’autre grand obstacle réside dans la langue.

Peu de maîtres japonais parlent anglais ou une autre langue occidentale.

Pour cette raison, les occidentaux deviennent rarement moines au Japon,

sauf bien sûr s’ils ont une connexion étroite avec un maître avant de venir.

Il est possible de se faire accepter durant une semaine dans un monastère,

ce qui permet d’être sur place et de progresser par « imprégnation ».

Les choses changent sur Kyoto, où il existe des endroits pour pratiquer,

une forme moderne de tourisme Zen !

Après le tourisme humanitaire, le tourisme social, voici le tourisme Zen.

Temple Zen
Temple Zen

Previous articleLa Poste lance un Timbre du Rat conçu par un Artiste chinois
Next articleLes Choses telles qu’elles sont