Accueil Enseignements Textes fondamentaux Maha Satipatthana Sutta : IV. Dhamma : les quatre nobles vérités 2/4

Maha Satipatthana Sutta : IV. Dhamma : les quatre nobles vérités 2/4

25
0

univers_de_bouddha_400_x_300_-8.gif

2. Qu’est ce que la Noble Vérité de l’Origine de la Souffrance ?

C’est la soif du désir qui donne lieu à une renaissance ; elle est liée au plaisir et à la passion, elle se délecte ici et là. Il s’agit de la soif des plaisirs des sens, la soif d’exister et la soif d’anéantissement.

Mais où cette soif apparaît-elle? Où prend-elle racine?

Là où il y a des formes plaisantes et attirantes selon les critères du monde — c’est là que cette soif peut être abandonnée et peut être éteinte.

Et qu’est-ce qui est plaisant et attirant selon les critères du monde ?

L’œil est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

L’oreille est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le nez est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La langue est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le corps est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

L’esprit est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les formes sont plaisantes et attirantes selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les sons sont plaisants et attirants selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les odeurs sont plaisantes et attirantes selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les goûts sont plaisants et attirants selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les contacts sont plaisants et attirants selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les objets mentaux sont plaisants et attirants selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La conscience visuelle est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La conscience auditive est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La conscience olfactive est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La conscience gustative est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La conscience tactile est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La conscience mentale est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le contact avec l’œil est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le contact avec l’oreille est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le contact avec le nez est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le contact avec la langue est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le contact avec le corps est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le contact avec l’esprit est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La sensation née du contact avec l’œil est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La sensation née du contact avec l’oreille est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La sensation née du contact avec le nez est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La sensation née du contact avec la langue est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La sensation née du contact avec le corps est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La sensation née du contact avec l’esprit est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La perception des formes est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La perception des sons est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La perception des odeurs est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La perception des goûts est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La perception des contacts est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La perception des objets mentaux est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les intentions envers les formes sont plaisantes et attirantes selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les intentions envers les sons sont plaisantes et attirantes selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les intentions envers les odeurs sont plaisantes et attirantes selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les intentions envers les goûts sont plaisantes et attirantes selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les intentions envers les contacts sont plaisantes et attirantes selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Les intentions envers les objets mentaux sont plaisantes et attirantes selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le désir des formes est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le désir des sons est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le désir des odeurs est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le désir des goûts est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le désir des contacts est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Le désir des objets mentaux est plaisant et attirant selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La pensée appliquée aux formes est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La pensée appliquée aux sons est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La pensée appliquée aux odeurs est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La pensée appliquée aux goûts est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La pensée appliquée aux contacts est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

La pensée appliquée aux objets mentaux est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

L’analyse des formes est plaisante et attirante selon les critères du monde.
C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

L’analyse des sons est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

L’analyse des odeurs est plaisante et attirante selon les critères du monde.
C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

L’analyse des goûts est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

L’analyse des contacts est plaisante et attirante selon les critères du monde.
C’est là que cette soif p apparaît et prend racine.

L’analyse des objets mentaux est plaisante et attirante selon les critères du monde. C’est là que cette soif apparaît et prend racine.

Ceci est la Noble Vérité de l’apparition de la Souffrance.

Source : Dhamma de la Forêt

Previous articleMaha Satipatthana Sutta : II. vedanā et III. cittā
Next articleVietnam — Les Arts Martiaux pour se rapprocher de Bouddha