Accueil Espace Bouddhiste Livres Idée Lecture – Le Livre blanc de la Naturopathie

Idée Lecture – Le Livre blanc de la Naturopathie

7
0

LIVRE BLANC DE LA NATUROPATHIE

Contribution pour une santé durable

de Daniel KIEFFER et- Collectif FENAHMAN

livre_blanc_naturopathie.gifL’Allemagne, la Norvège, le Royaume-Uni ou encore le Portugal se sont positionnés en faveur de la naturopathie. Qu’en est-il en France ?

Nombre de textes officiels français et européens témoignent d’une nécessaire ouverture aux médecines non conventionnelles : le rapport du Conseil économique et social, le Plan national d’Éducation pour la Santé, la résolution Européenne Collins , le Programme européen de Promotion de la Santé ou le programme Santé 21 de l’O.M.S. ; et la naturopathie répond pleinement à ce souci d’éducation à la santé et de prévention primaire active.

Pourtant, à ce jour, l’État français a laissé un vide juridique consternant !

Ce livre détaille les bases de cette profession de santé, les économies substantielles que celle-ci pourrait faire faire à la Sécurité Sociale, les créations d’emplois potentielles et l’absurdité de ce manque de cadre administratif pour cette discipline du bien-être et de la qualité de vie.

Il présente aux différentes instances politico-juridiques responsables dix mesures pour une reconnaissance publique de cette médecine traditionnelle occidentale.

Un manifeste aux aspects juridiques pertinents en complément du livre « Votre première visite chez le naturopathe » du même collectif d’auteurs. Des arguments convaincants pour éclairer les décideurs et les citoyens décidés à faire bouger les choses !

– Editeur : Editions Yves Michel
– Collection : Santé
– ISBN : 978 2 913492 58 5
– Format : 12 x 22
– Nb de page : 200

TABLE DES MATIERES

– 1. Préambule et textes en faveur d’une ouverture. Considérations. Mutation des consciences

– 2. Définir la profession

Qu’est-ce que la naturopathie ?

Qu’est-ce que la santé ?

Qu’est-ce qu’un « praticien de santé-naturopathe » ?

– 3. Comprendre la naturopathie : science, art et philosophie

Modalités d’application

Champs d’application et limites

Aspect alternatif ou complémentaire ?

– 4. Éclairer la situation actuelle

En Europe : les « médecines non conventionnelles »

En France : le « vide juridique » ou l’impasse ?

– 5. Chiffrer le réel en France aujourd’hui

Les professionnels

Sondages et statistiques

Naturopathie et résultats cliniques

Études cliniques et compétences professionnelles des naturopathes

– 6. Entrer dans le 3e millénaire

Une médecine bien re-pensée

La iatrogénicité dans le monde

– 7. Conclusions et prospectives
– 8. Dix mesures pour la naturopathie

EXTRAIT DE CE LIVRE

QU’EST-CE QU’UN « PRATICIEN DE SANTE – NATUROPATHE » ?

Le Praticien de Santé – Naturopathe (P.S.N.) est défini comme un hygiéniste,
un « éducateur de santé », un soignant de relation d’aide, prioritairement
compétent dans le secteur de la prévention primaire. Ses conseils d’hygiène
et de qualité de vie concernent surtout la nutrition saine, l’exercice physique,
la relaxation et la gestion du stress. Ses actions sont toujours définies à partir
d’un bilan de vitalité qui permet d’individualiser une « hygiène de vie ».

Il est secondairement « biothérapeute » (c’est-à-dire conseiller en méthodes
et produits naturels : les compléments nutritionnels, par exemple) car, au
moyen de cures, il applique tous les facteurs naturels de santé, privilégiant le
travail fonctionnel des mécanismes régulateurs et auto-guérisseurs
spécifiques au vivant.

Actuellement en France, les praticiens se trouvent marginalisés : dans le cadre
d’un exercice libéral, le naturopathe est enregistré par l’Agence Pour la Création
d’Entreprises (APCE), assujetti à la T.V.A. (19,6%) et inscrit à l’INSEE sous la
rubrique « soins non réglementés » (code APE : 851H). La plupart des
naturopathes (PSN) (diplômés étrangers, européens ou nationaux) adhérent à une
association professionnelle créée en 1981 et dénommée O.M.N.E.S. (Organisation
de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire) qui regroupe les praticiens
agréés en organisant l’activité (respect de la charte professionnelle et du code
déontologique, règlement intérieur et discipline, défense, assurances, retraite), en assurant la formation continue, en accréditant chaque année les praticiens en règle
par une attestation et en les répertoriant (Registre des Naturopathes de France).

Le plus souvent en France, la naturopathie est exercée en cabinet privé et de façon
libérale, mais on rencontre aussi des praticiens qui travaillent dans le cadre de
structures associatives ou sous couvert de magasins de diététique commercialisant
des produits biologiques, naturels et de régime qui incluent les « compléments
alimentaires ».

www.buddhachannel.tv

Daniel Kieffer est le fondateur du Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique – CENATHO – et le créateur de cet enseignement original. Pendant longtemps chargé de formation à la Croix Rouge Française et à l’Ecole Européenne d’Ostéopathie de Maidstone (G.B.), et à l’Institut Supérieur de Psychologie de Paris VII, Daniel Kieffer intervient aujourd’hui au Collège Ostéopathique de France, à l’Institut de Biokinergie, et à l’Ecole d’Enseignement Supérieur de Naturopathie du Québec. Président de la FENAHMAN – fédération représentative de la profession auprès des patients et des pouvoirs publiques -, il a participé à la création de l’Union Européenne de Naturopathie (Bruxelles), est membre du Registre des Praticiens de Santé Naturopathes de France, et l’un des experts fédéraux pour la naturopathie nommés auprès des intergroupes santé du Parlement Européen. Formateur, consultant et psychothérapeute, Daniel Kieffer anime depuis 1976 des conférences, ateliers et stages, et dirige la publication d’un journal (Objectif : Notre Santé) afin de populariser le plus largement possible l’enseignement de santé naturelle et holistique auquel il consacre sa vie.

Previous articleLa huitième merveille du monde : les grandes pyramides du Mississippi
Next articleCorriger un Enfant avec Respect, tout un Apprentissage…