Accueil Espace Bouddhiste Animaux Lama Chuck Stanford — Jusqu’où la Compassion pour les Animaux ?

Lama Chuck Stanford — Jusqu’où la Compassion pour les Animaux ?

8
0

HOW FAR SHOULD COMPASSION FOR ANIMALS GO? [[Traduit de l’anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv ]]
JUSQU’OU LA COMPASSION POUR LES ANIMAUX?



le 03/01/2008



Lama_Chuck_Stanford.jpgKansas City, Kansas (USA) — From the Buddhist perspective, all beings that have a consciousness are considered sentient beings.
Kansas City, Kansas (USA) – Du point de vue bouddhiste, tous les êtres dotés d’une conscience sont considérés commes des êtres doués de sensations.



And all sentient beings are subject to karma and re-birth. And because we have lived an unlimited number of lifetimes, therefore, all beings have been our mother in a past life. And as our mother they were as incredibly kind to us as our mother in this lifetime.
Et tous les êtres doués de sensations sont sujets au karma ainsi qu’à la renaissance. Et parce que nous avons vécu un nombre infini de vies, tous les êtres ont un jour été nos mères dans une vie passée. Et en tant que mère, ils ont été incroyablement bienveillants envers nous, exactement comme l’est notre mère dans cette vie.



So we should show unlimited compassion to all beings, including animals.
Pour cette raison, nous devrions faire montre d’une infinie compassion pour tous les êtres, y compris les animaux.



In Buddhism we have a concept known as bodhitchitta. Translated this means “awakened heart” or “awakened mind.” This is the desire or motivation to alleviate the suffering of all beings without distinction.
Dans le Bouddhisme, nous avons un concept connu sous le nom de bodhitchitta. Le terme se traduit littéralement par « coeur éveillé » ou « esprit éveillé ». Il s’agit du désir ou de la motivation de soulager la souffrance de tous les êtres, sans aucune distinction.



That means that we do not exclude anyone, not even our enemies because they, too, were our mothers in a past life. This may seem like a lot to ask of us. However, our minds have the potential for this type of unlimited compassion.
Cela signifie que nous n’excluons personne, pas même nos ennemis car eux aussi, ont été nos mères dans une vie passée. On pourrait dire que c’est beaucoup nous demander. Toutefois, nos esprits ont le potentiel pour ce type de compassion infinie.



Many people choose to become vegetarians out of the desire not to harm animals. This is a very kind and noble thing to do. We know that animals are often subjected to cruel and inhumane conditions on large commercial farms.
Beaucoup choisissent de devenir végétariens, par désir de ne plus faire de mal aux animaux. Il s’agit là d’un geste très noble et bienveillant. Nous savons que les animaux connaissent bien souvent des conditions de vie cruelles dans les exploitations commerciales.



Just as we would not like to be subjected to such conditions, we should care and provide for animals just as if they were a member of our own family. After all they, too, were our mothers in a past life.
Comme nous ne voudrions pas être soumis à de telles conditions, nous devons protéger et subvenir aux besoins des animaux, comme s’ils étaient des membres de notre famille. Après tout, eux aussi ont été nos mères dans une vie passée.



Par Lama Chuck Stanford (Kansascity.com)



Source : The Buddhist Channel->


Previous articlePortrait – Clémence Régaud, Prof de Français auprès des Victimes du Tsunami
Next articleTrois écoles où l’Art est le cœur de la méthode éducative