Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Malgré le moratoire, le Japon chasse jusqu’à 1200 baleines par an

Malgré le moratoire, le Japon chasse jusqu’à 1200 baleines par an

23
1

Le Japon et l’Islande continuent la chasse aux grands cétacés. Ainsi, le Japon veut doubler ses quotas de baleines de Minke et d’ajouter d’autres espèces à ses prises : rorquals communs et baleines à bosse. Plus de 24000 baleines, dont 7000 au nom de la science, auraient été tuées depuis la mise en place du moratoire de la CBI en 1986.


Baleine tuée
Baleine tuée


Malgré l’interdiction mondiale de la chasse commerciale à la baleine, le gouvernement japonais chasse jusqu’à 1200 baleines par an en utilisant les mêmes grenades explosives qui étaient déjà employées il y a cinquante ans.


Bien souvent, la première explosion ne suffit pas à tuer le malheureux cétacé. Les baleiniers ont été filmés treuillant par la queue des baleines vivantes le long de leurs énormes navires de pêche industrielle, laissant l’évent de la baleine sous l’eau. Le cétacé est alors condamné à s’écraser contre la coque du bateau, cherchant de l’air jusqu’à ce qu’il finisse par se noyer.


Le Japon essaie de défendre son programme de chasse à la baleine en le qualifiant de « scientifique » en utilisant une échappatoire de la Commission baleinière internationale (CBI) qui autorise les recherches invasives sur les baleines. En réalité, la viande de baleine obtenue par la « recherche » menée au Japon finit sur étals des marchés et dans les restaurants. Le fait est qu’il n’est pas nécessaire de tuer les baleines pour les étudier.


En mai, les délégués venus du monde entier se rassembleront à Anchorage (Alaska) afin de décider du sort des baleines.


Lors de la réunion de la CBI qui se tiendra cette année à Anchorage, nous pensons que plusieurs nouveaux pays favorables à la chasse à la baleine seront amenés par le Japon à voter en faveur de cette chasse. Une majorité de votes en faveur de la chasse à la CBI serait un désastre pour les baleines.


De nombreuses personnes pensent que les dernières grandes baleines de la planète ont été sauvées lorsque l’interdiction de la chasse commerciale a été mise en place en 1986. Cependant, les baleines sont confrontées à un nombre de menaces plus élevé aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été.


Le développement industriel au sein de l’habitat marin est en plein essor. La marine multiplie ses exercices dans tous les océans du monde avec des sonars à forte intensité, ce qui blesse ou même tue les baleines. Un enchevêtrement mortel de filets de pêche engorge l’habitat des baleines et de nombreuses collisions se produisent entre les navires et les baleines les plus rares du monde. Et le réchauffement climatique menace maintenant la survie de ressources alimentaires essentielles pour les baleines.


Informations venues de IFAW ( www.ifaw.fr ) pour faire cesser la cruauté de la chasse à la baleine.


Commentaire d’Alain Delaporte-Digard

Effectivement, à Tokyo, il est possible de manger de la baleine « venue des quotas scientifiques ». La biodiversité animale est essentielle. Mais la chasse à la baleine reste une des mises à mort les plus archaïques et inacceptables.



-> Découvrez la Déclaration Universelle des Droits de l’animal


www.buddhachannel.tv

Previous articleLe « Bodhi Mandala » ou les messages universelles d’amour, de paix, et d’espoir…
Next articleInauguration d’une école à Bodh Gaya

1 commentaire

  1. Malgré le moratoire, le Japon chasse jusqu’à 1200 baleines par an
    C’est un scandale!!!Toutes ces pauvres baleines!!!

Comments are closed.