Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux L’Eglise abolit les « limbes »

L’Eglise abolit les « limbes »

21
0


Le 20 avril 2007 est à partir d’aujourd’hui une date clée chez les Catholiques du monde entier. En effet, elle marque l’abolition par la Commission Théologique Internationale, du concept de « limbes » pour les nouveaux-nés morts sans avoir connu le baptème.

bapteme.jpg


Auparavant, ces derniers étaient destinés à rejoindre ce lieu, à mi-chemin entre Enfer et Paradis, défini au IVème siècle par Saint Augustin.

Si le Paradis était promis aux baptisés, eux n’avaient pas leur place au Royaume des Cieux car ils demeuraient marqués du pêché originel.

Cette croyance a pendant des siècles, en dépit de la bonne foi parentale, eu pour effet d’inciter les moins intransigeants à baptiser sans délai les nouveaux-nés, grandissant du même coup la communauté catholique.

Face à la montée du nombre d’enfants non baptisés, il faut croire que le Vatican fait montre de souplesse en dérogeant à ce qui n’a pourtant «jamais été défini comme un dogme» selon la-Croix.com, et qui relève plus de la tradition populaire.

Miséricorde est enfin accordée aux enfants qui ne méritent pas les souffrances de l’Enfer, sans pour autant avoir droit au salut éternel que seul autorise le baptème.


Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv

Previous articleA Buddhist monk venerating the Holy Footprint on Adam’s Peak, Sri Lanka
Next articleLes Enfants transmettent la Culture tibétaine