Accueil Espace Bouddhiste Alimentation Vers une autorisation de consommer de la viande clonée aux Etats-Unis et...

Vers une autorisation de consommer de la viande clonée aux Etats-Unis et au Japon

21
0

La Food and Drug Administration (FDA) américaine vient de sortir un rapport préliminaire sur la consommation de viande clonée. Suite aux 5 ans d’étude qui l’ont précédé, la consommation de bovins, de porcs et de chèvres issus du clonage ne présenterait aucun risque pour la santé humaine. Ce rapport stipule également qu’il n’y aurait aucune raison pour obliger les producteurs à notifier le type de viande et de lait sur les étiquettes.


Quelques mois avant, en avril dernier, le ministère japonais de la Santé avait affirmé que les produits issus d’animaux clonés ne présentent pas d’anomalies suceptibles de justifier l’interdiction de leur consommation.

vache
vache


Les consommateurs américains disposent de 90 jours pour faire parvenir leurs commentaires à la FDA.


Cependant, beaucoup de questions restent en suspend.
Xavier Vignion, chercheur à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) est un spécialiste du clonage. Selon lui, « il est encore trop tôt pour se prononcer sur l’inocuité de ce type d’aliments ». Il précise : « D’un point de vue sanitaire, on suppose qu’il n’y a pas de risque. Mais on se pose encore beaucoup de questions. On ne sait pas encore si deux clones sont identiques ; on ignore aussi si le patrimoine génétique d’un animal cloné se transmet à ses descendants. […]Si la technique est au point, la production de mammifères clonés reste difficile, coûteuse et demande de nombreux essais. Dans le cas des animaux destinés à l’alimentation, la méthode consiste à créér un clone de taureau d’élite ou de vache laitière particulièrement productive par exemple, et de commercialiser la viande ou le lait provenant de leur descendance. »


Il reste deux freins conséquent à cette commercialisation. Cette production a un coût trop élevé (environ 100 000 dollars par vache). En plus, le taux de réussite du clonage n’est que de 2%.


Consultez le rapport de Food and Drug Administration


Consulter un article de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) sur les risques encourus par la consommation de produits issus d’animaux clonés


Amélie Delaporte-Digard pour www.buddhachannel.tv

Previous articleUn million de bouddhistes en Russie
Next articleLe Cumin