Accueil Espace Bouddhiste Alimentation Le Cumin

Le Cumin

10
0

L’aide aux flatulences

icone_cumin.jpg
Appelé aussi Cumin des prés – Carvi


Comme la coriandre, le cumin est une ombellifère.

Le cumin en graines ou en poudre peut assaisonner les viandes, volailles, salades et purées de légumes frais.

Au Maghreb, il sert dans les coucous, les merguez et les tajines.


En Inde, on jette le cumin dans du gui, le beurre clarifié,

puis quand le cumin devient doré,

on y jette des oignons hachés

et cette base va servir dans certaines préparations

comme les pommes de terre au cumin.


On peut également l’utiliser pour agrémenter les pains.


On peut le consommer en infusion,

une tasse après les repas pour éviter les ballonnements et l’aérophagie. Egalement pour les dyspepsies.


Petit conseil de Josiane :

Un peu de cumin dans l’eau de cuisson des haricots blancs évitent certaines flatulences.


Cette plante est sans effet secondaire connu.


Ses apports (pour 100 g) :

Kcal : 356

Calcium : 1080 mg

Protéines : 18,7 g

Fer : 31 mg

Lipides : 15 g

Carotène : 522 mg

vit B1 : 0,55 mg

vit B2 : 0,36 mg

vit B3 ou PP : 2,6 mg

vit C : 3 mg

www.buddhachannel.tv

Previous articleInformer, éduquer et sensibiliser les jeunes Français à la lutte pour l’abolition universelle !
Next articleYann Arthus-Bertrand – Une Emission sur France 2