Accueil Espace Bouddhiste Science L’OMS aurait volontairement surestimé le risque de la grippe A

L’OMS aurait volontairement surestimé le risque de la grippe A

25
3

L’Organisation mondiale de la santé aurait volontairement surestimé le risque représenté par la grippe A en raison de collusion entre certains de ses membres et des laboratoires pharmaceutiques, écrit mardi Le Parisien.

L'OMS aurait volontairement surestimé le risque de la grippe A
L’OMS aurait volontairement surestimé le risque de la grippe A
Selon l’enquête du quotidien français, les « liens d’intérêts » entre six experts de l’OMS et des firmes pharmaceutiques « sont avérés ».

« Même s’ils affirment leur indépendance, leurs relations avec les laboratoires entretiennent les soupçons sur l’impartialité de leurs décisions au sein de l’OMS », écrit le journal.

Le numéro deux de l’organisation, Keiji Fukuda, doit s’en expliquer lundi matin devant le Conseil de l’Europe.

Dans un entretien au Parisien, ce dernier repousse l’idée selon laquelle l’OMS aurait exagéré l’importance du virus, qui a fait près de 14.000 morts dans le monde.

« Cette accusation est fausse. Il s’agissait bien d’une pandémie », dit-il.

Interrogé à propos de l’impartialité des membres de l’OMS, il répond : « Si un expert nous a délibérément dissimulé ses collaborations extérieures, s’il nous a menti, il sera sanctionné ».


Elizabeth Pineau, édité par Eric Faye

Source : Reuters

Previous articleKalmoukie : rivalité entre la Chine et le Dalaï Lama
Next articleZem – Telle est la Question

3 Commentaires

  1. L’OMS aurait volontairement surestimé le risque de la grippe A
    Merci pour la publication de cet article….et maintenant… que fera l’OMS pour indemniser les états qui sur ces conseils ont engagé des dépenses totalement disproportionnées avec la réalité du risque?

  2. L’OMS aurait volontairement surestimé le risque de la grippe A
    Enfin un espoir de faire prendre conscience à tous de la façon dont on « s’occupe de notre santé ».

    Il est temps de remettre notre soi-disant médecine occidentale à sa place :
    c’est à dire SOIGNER et non pas s’enrichir…

Comments are closed.