Accueil Billet du jour Prendre soin de sa vie

Prendre soin de sa vie

21
0

Nous n’avons que cette vie, prenons-en soin. Que nous croyons à la réincarnation ou non, au moment présent, maintenant, nous n’avons que cette vie-ci.

christelle.jpgPourquoi n’en prenons-nous pas le plus grand soin ? Pourquoi nous agitons-nous en tout sens en oubliant de l’embellir ? Qu’est-ce qui fait que nous privilégions le conformisme, le confort matérialiste ou encore le maintien de nos empêchements, rancœurs et tristesses au lieu de nous consacrer à être heureux, à apprécier notre vie ?

La réponse est simple : notre ignorance (dans le sens manque de connaissance) est la cause de ce manque d’attention à l’essentiel. Là où nous portons notre attention et nos priorités, il n’y a en fait qu’agitation, conformisme, importance de soi. Alors nous passons à côté de notre place, de la paix intérieure, de la liberté.

Peu d’entre nous savent que la liberté est liée à la paix intérieure. Nous sommes fondamentalement libres quand nous ne sommes plus sous le dictat de nos constructions mentales, de nos perturbations, de nos croyances limitantes, de la culture et de la religion de notre naissance, de notre histoire familiale. Pourquoi reproduire des schémas (mentaux, culturels, religieux, familiaux…) qui conduisent au mal-être ? Parce que nous n’avons pas la liberté de faire autrement. Plus exactement, nous ne nous donnons pas la liberté de faire autrement, car nous ignorons que c’est possible.

Et c’est possible ! Prendre notre liberté, c’est prendre soin de sa vie. Libérons-nous du carcan social, culturel, religieux. Etre libre n’est pas rejeter notre monde, être libre c’est dire non à ce qui apporte la souffrance et dire oui à ce qui apporte le bonheur. Etre libre, c’est choisir d’être bénéfique. Etre libre, c’est accueillir ce qui arrive. Etre libre, c’est donner sans regret, recevoir sans avidité, aimer sans attachement, refuser sans culpabilité, instruire sans orgueil, accepter sans comprendre, accueillir sans intention. Etre libre, c’est donner avec joie, recevoir avec gratitude, aimer avec compassion, refuser avec discernement, instruire avec sagesse, accepter avec lâcher-prise, accueillir avec équanimité.

Nous sommes seuls à pouvoir prendre soin de notre vie. Nous pouvons toujours attendre l’intervention des autres, et parfois elle advient, mais fondamentalement, nous sommes la cause de notre bonheur. Notre bonheur passe par notre liberté d’action qui elle passe par notre liberté de penser. Notre liberté de penser n’est pas tant soumise aux dictats politiques et sociaux qu’aux propres limites que nous nous imposons.

Prendre soin de notre vie, c’est décider d’être heureux et orienter nos pensées en ce sens, orienter nos actions en ce sens, orienter nos paroles en ce sens. Personne n’agit, ne parle et ne pense à notre place. Nous faisons tout cela.

Alors pour le bien du plus grand nombre, décidons d’être heureux et entraînons-nous jour après jour. Nous avons cette vie-ci pour le faire. Il n’y à que cela de fondamentalement utile pour cette vie.

Prendre soin de sa vie, c’est cultiver le bonheur.

Christelle Hauteville-Chadorla © Copyright – Tous droits réservés

Harmonie Croissance Conseil… Christelle Hauteville-Chadorla




Previous articlevénérable Shinjin — Zen : Esprit ou écoles?
Next articleZem — Allumer Le Feu