Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Prière pour la santé au Japon

Prière pour la santé au Japon

6
0

japon_nvel_an.jpg

Pour le Nouvel An, les Japonais se sont rendus en masse au sanctuaire shintoïste de Yasukuni, de sinistre réputation car il abrite les sépultures de plusieurs criminels de guerre japonais. Au pays du soleil levant, il est de coutume pour l’année qui commence de se rendre dans les lieux de culte shintoïste – la religion autochtone – et d’y prier pour obtenir chance, prospérité mais aussi des vendanges abondantes pour l’année à venir. Une coutume dont peut y compris profiter la diaspora japonaise : un temple shintoïste temporaire a ainsi vu le jour à Los Angeles, dans le quartier de Little Tokyo, qui abrite depuis 1905 la plus importante communauté nippone d’Amérique du Nord (30.000 individus).

Le shinto est littéralement « la voie des kami ». Il n’a pas de fondateur, pas de texte sacré en tant que tel, pas de doctrine établie ni de clergé organisé. Les kami, au centre de cette croyance, sont des êtres divins, identifiés à divers phénomènes naturels : au soleil, comme la déesse Amaterasu, aux vents, aux fleuves, aux montagnes, mais aussi à des animaux ou certains êtres humains. Les kami peuvent être intrinsèquement bons ou mauvais, pourvoyeurs parfois d’épidémies ou de catastrophes, grands ou tout petits. Ils sont omniprésents, ce qui nécessite de la part des humains une grande prudence et vigilance au quotidien pour les ménager, en prenant soin de leur environnement direct ou en leur construisant de petits temples qui leur servent de résidence.


Lire la suite sur : www.fait-religieux.com




Previous articleJanvier 2015 — Le Journal des Sanghas
Next articleDhammapada XXIV – Tanha-Vagga – L’avidité