Accueil Actus Janvier 2015 — Le Journal des Sanghas

Janvier 2015 — Le Journal des Sanghas

53
0


Programme :



Présentation Time Code – 00:32



Actualités Time Code – 1:00

Toutes vos activités pour le mois de janvier 2015.

– Dechen Chöling Time Code – 01:05

Le centre Dechen Chöling organise une retraite en silence et méditation de pleine conscience du 17 au 24 janvier, une retraite appelée « Apprivoiser les émotions » du 23 au 25 janvier, et un weekend de méditation autour du thème « Composer avec le stress » du 30 janvier au 1er février.

– Centre Kalachakra de Paris Time Code – 01:28

Pour bien démarrer l’année 2015, le centre Kalachakra de Paris propose lui aussi, différentes pratiques et séances :

– Mercredis 7, 14, 21 et 28 : Méditation guidée,

– Samedi 10 : Découverte du Bouddhisme, module 2,

– Dimanche 11 : Libération d’animaux,

– Jeudis 15 et 29 : Méditation sur le souffle,

– Samedi 17 et 24 : Pratique de Kalachakra ,

– Samedi 17 à 14h et dimanche 18 à 10h : PEBA module 6,

– Jeudi 22 : Premiers pas dans le bouddhisme : l’esprit d’éveil,

– Samedi 24 à 14h et dimanche 25 à 10h : La voie graduée vers l’éveil,

– Mardi 27 : Bouddha de la médecine et Tara,

– Samedi 31 : Education universelle : pleine conscience de transformation.

Vous pourrez également participer à une retraite sur la voie graduée vers l’éveil, du 26 décembre au 23 janvier 2015 au centre de retraite.



L’Annuaire Time Code – 02:27

Chaque mois, nous vous présentons un centre ou un institut qui contribue, à sa manière, à répandre le Dharma. Ce mois-ci, nous mettons à l’honneur le centre de Méditation Dechen Chöling.

En français, le « Jardin de la Grande Félicité »… En tibétain ; Dechen Chöling, un centre de méditation situé près de Limoges au coeur du imousin. Véritable havre de paix et de profond ressourcement, le centre est ouvert depuis plus de 15 ans…

Affilié à l’organisation internationale Shambala, Dechen Chöling
est d’ailleurs le principal centre de retraite en Europe. Tout au long de l’année, une variété de programmes bouddhistes et non bouddhistes y sont proposés… Ouvert aux personnes de tout niveau, tout âge et tous horizon, tous ceux qui souhaitent pratiquer la méditation, le yoga ou encore les arts contemplatifs y sont les bienvenus.

Pour en savoir plus sur le centre Dechen Chöling, rendez-vous sur
www.dechencholing.org, ou dans la rubrique Annuaire de Buddhachannel.



UN MOT BOUDDHISTE  Time Code – 03:40

Les bouddhas, ceux que l’on appelle les éveillés, sont nombreux dans les traditions bouddhistes. Certains ne sont reconnus que dans une tradition, d’autres le sont dans toutes les traditions, avec parfois des formes différentes et des noms locaux selon les pays. Aujourd’hui, voici Maitreya, communément dénommé « le bouddha du futur. »

Le bouddha Maitreya est considéré comme le bouddha du futur aussi bien pour les bouddhistes Theravada que pour les bouddhistes  Mahayana. En sanskrit, Maitreya signifie « l’amical, le bienveillant », une vraie dimension d’ami bienveillant à la fois proche et à venir. En pâli, il est appelé « Mettaya » et les tibétains le nomment Jetsun Jampa Gonpo.

Dans le Maitreyavyākaraņa,  l »avènement de Maitreya est annoncé : il renaitrait à l’âge de l’harmonie dans le ville de Bénarès. Alors que le bouddha historique Sakyamuni est né dans une famile de rois, la caste des guerriers, lors d’une ére de souffrances, Maitreya naitrait dans une famille de brahmanes, la caste des prêtres, pour devenir le bouddha d’amour bienveillant, l’amour bienveillant, la maitrī afin de conduire le monde vers l’Éveil.

Le bouddha Maitreya est représenté de façon fort différente  suivant les pays et les traditions, il peut prendre la forme d’un Prince aux riches vêtements, d’un sage vétu modestement ou d’un bouddha rieur et bedonnant. Lorsqu’il est assis, ses deux pieds reposent sur le sol, ce qui peut s’interpréter de deux façons : il n’est pas encore « assis » comme bouddha, ou au contraire il se prépare à se lever et descendre sur terre. Il peut d’ailleurs avoir la tête légèrement baissée, signifiant qu’il regarde le monde. Il porte quelquefois un petit stupa dans sa coiffure. On voit souvent dans sa main droite une roue posée sur un lotus, et dans la gauche une fiole contenant le nectar du Dharma. Étant le prochain qui mettra en marche la roue de la Loi, il en fait parfois le geste de la roue , le dharmachakra.
En Chine, Maitreya est connu depuis le 3eme siecle sous le nom de Milefo. Mais au fil des siecles, il va devenir le bouddha rieur, un personnage joyeux au ventre réjoui, signe de bonheur par le sourire, et de prosperité  par son ventre confortable. Il a un sac au contenu sans limite.

Maitreya, donc un bouddha méconnu aux formes multiples, puisqu’il est à venir. Peut-être sera t-il très différent de tout ce qu’on a imaginé pour lui. 



Enseignements Time Code – 07:29

Les Quatre Incommensurables en Sanskit : apramāna , en Pali : appamanna en Tibétain : tshad med bzhi sont aussi appelés brahmavihāras (pāli et sanskrit), les demeures sublimes de Brahma,  ou plus prosaïquement conduites pieuses.

Ce sont quatre sentiments aimants spiritualisés, et actualisés en attitudes et comportements. Ils sont dits incommensurables ou illimités de par la portée de leur objet et de leur efficacité. 

Ce sont :

• La Bienveillance : Maitrī en Sanskit ou Mettā en Pāli  – Souhait que tous les êtres trouvent le bonheur et les causes du bonheur,

• La Compassion : Karunā – Souhait que les êtres soient libérés de la souffrance et des causes de la souffrance,

• La Sympathie, ou Joie sympathisante : Muditā en sanskrit – Souhait que les êtres trouvent la joie exempte de souffrance,

• L’Équanimité, ou Détachement : Upekkhā en pâli – Souhait que les êtres demeurent dans la grande équanimité libre de partialité, d’attachement et d’aversion.



Dans le bouddhisme theravāda, 
ces quatre qualités (metta, karuna, mudita et upekkha) sont décrites dans le Brahmavihara Sutta ou le Mettam Sutta. Elles sont la réponse à toutes les situations qui relèvent du contact social. Elles doivent être cultivées car elles mènent à l’Eveil. 



Dans le Mahāyāna, 
elles sont considérées essentielles à la pratique de la Bodhicitta dite d’aspiration, et sont partie intégrante de la prise de vœux du Bodhisattva. Cultiver les quatre pensées incommensurables, autrement que pour renaître dans un monde de Brahmā, telle est la pratique du bodhisattva. En effet, en dehors du cadre de la bodhicitta, ces pratiques sont censées accorder la renaissance dans les paradis de Brahmā. Considérant cette motivation quelque peu égoïste, et la voie des dieux périlleuse à cet égard, Bouddha Shākyamuni a réorienté cette pratique vers l’accession à l’Éveil. 

Les quatre incommensurables

« Si seulement tous les êtres pouvaient demeurer dans l’équanimité, Libres de la haine et de l’attachement, ne considérant pas certains comme proches et d’autres comme distants. Puissent-ils y demeurer !

Moi-même, je les y mènerai ! Je prie le Maître Bouddha de m’accorder sa bénédiction afin de pouvoir pratiquer ainsi. »

 « Si seulement tous les êtres pouvaient posséder le bonheur et les causes du bonheur ! Puissent-ils en être pourvus !

Moi-même, je les y mènerai ! Je prie le Maître Bouddha de m’accorder sa bénédiction afin de pouvoir pratiquer ainsi. »

 « Si seulement tous les êtres pouvaient être séparés de la souffrance et des causes de la souffrance. Puissent-ils en être séparés !

Moi-même je les en séparerai ! Je prie le Maître Bouddha de m’accorder sa bénédiction afin de pouvoir pratiquer ainsi. »

 

« Si seulement tous les êtres pouvaient ne pas être séparés du bonheur pur au-delà de tout chagrin ! Puissent-ils ne pas en être séparés !

Moi-même, je ferai en sorte qu’ils n’en soient pas séparés Je prie le Maître Bouddha de m’accorder sa bénédiction afin de pouvoir pratiquer ainsi. »



La Boutique de Buddhachannel Time Code – 12:38

Pour envoyer tous vos voeux de bonheur à vos proches, pensez à une carte de voeux originale !

Vous trouverez sur la boutique de Buddhachannel un lot de 5 Cartes tibétaines de 15cm par 15, avec ou sans enveloppes.

Pour envoyer ces cartes de voeux à tous ceux que vous aimez, rendez-vous dans la rubrique Carte de la boutique de Buddhachannel. http://shop.buddhachannel.tv/?p=140



Fin




Previous articleLe moine et le lama
Next articlePrière pour la santé au Japon