Accueil Espace Bouddhiste Humour Zem — Avoir du cœur au ventre

Zem — Avoir du cœur au ventre

7
0

zem326.jpg

Kôdô Sawaki rôshi, le grand maître zen au Japon du début du XXe siècle disait : « Asseyez vous juste en zazen, et c’est tout. » Dans cette compréhension, le zazen dépasse le dualisme du corps et de l’esprit. À la fois le corps et l’esprit sont simultanément et complètement épuisés par le seul fait de s’asseoir en zazen. Dans le chapitre duShôbôgenzô, Le roi du sâmadhi, Dôgen dit : « Asseyez-vous dans zazen avec le corps, asseyez-vous dans zazen avec l’esprit, asseyez-vous dans le zazen du corps-esprit dépouillés. »

Isshô Fujita


Par Zem




Previous article«Je ne vois pas l’utilité d’un cours DES religions»
Next articleDe l’amour de soi – Suite et fin.