Accueil Espace Bouddhiste Société Matthieu Ricard: « La méditation, une nouvelle manière d’être »

Matthieu Ricard: « La méditation, une nouvelle manière d’être »

8
0

En Occident, c’est l’autre grand nom du bouddhisme après le dalaï-lama. Moine et chercheur en génétique cellulaire, Matthieu Ricard parcourt le monde pour transmettre les vertus de la pratique méditative, placée sous le signe de la bienveillance.

Qu’est-ce que la méditation, pour un moine bouddhiste?

En Orient, les termes employés pour désigner la pratique méditative signifient: « Cultiver et se familiariser avec. » Méditer ne veut pas dire faire le vide, se détendre en s’imaginant flotter dans l’espace. C’est un réel entraînement mental destiné à comprendre les mécanismes de l’esprit. Le bouddhisme parle de 84 différents états mentaux et décrit les nuances et les relations entre eux. La méditation vise à entretenir un certain état d’esprit, de façon à se fami -lia riser avec une nouvelle manière d’être et à mieux gérer ses pensées et ses émotions, afin de ne plus se laisser emporter par elles comme sur une rivière en crue.

Nous sous-estimons, dites-vous, la capacité de transformation de notre esprit. Dans quelle mesure le psychisme peut-il évoluer?

Les recherches menées ces trente dernières années dans le domaine de la neu ro plasticité montrent que le cerveau se modifie lorsque l’individu est exposé à des situations inédites. Les connexions entre les neurones peuvent augmenter ou diminuer; dans certains cas, le cerveau fabrique de nouveaux neurones, et ce, quel que soit l’âge. Les dendrites- les ramifications des neurones- s’étoffent ou se raréfient. Le cerveau adulte a même la capacité d’attribuer une fonction différente à une aire cérébrale qui en remplit habituellement une autre. Toute forme d’entraînement- qu’il soit mental, comme la méditation, ou physique, comme le sport- provoque une restructuration du cerveau, fonction nelle et structurelle.


– Source : L’Express
– Lire la suite sur : www.lexpress.fr




Previous articleCoupe du monde de kyudo : la méditation par le tir à l’arc
Next articleÀ Manado, Indonésiens chrétiens et musulmans veulent vivre ensemble