Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Le dalaï-lama demande aux bouddhistes de stopper les violences contre les musulmans

Le dalaï-lama demande aux bouddhistes de stopper les violences contre les musulmans

10
0
Le dalaï-lama lors d’un enseignement, dimanche 6 juillet à Leh (Inde).
Le dalaï-lama lors d’un enseignement, dimanche 6 juillet à Leh (Inde).

Dimanche 6 juillet depuis la ville indienne de Leh (Cachemire, nord-ouest), le dalaï-lama a de nouveau appelé les bouddhistes de Birmanie et du Sri Lanka à mettre fin aux violences commises contre les musulmans.

« J’exhorte les bouddhistes de ces pays à avoir à l’esprit l’image du Bouddha avant de commettre ces crimes », a déclaré le chef spirituel des bouddhistes tibétains devant des dizaines de milliers de fidèles rassemblés à l’occasion de son 79e anniversaire. « Le Bouddha prêche l’amour et la compassion. Si le Bouddha était là, il protégerait les musulmans des attaques des bouddhistes », a-t-il encore affirmé.

De fait, alors qu’il est généralement perçu en Occident comme prônant la non-violence, le bouddhisme se révèle de plus en plus souvent responsable d’émeutes et d’exactions dans ces deux pays d’Asie du Sud-Est.

Des moines dans les émeutes en Birmanie

En Birmanie, depuis le début des réformes politiques et économiques engagées depuis mars 2011 (levée de la censure, libération des prisonniers politiques, permission de manifester et de constituer des syndicats, liberté d’expression…), plusieurs émeutes intercommunautaires fomentées par des bouddhistes extrémistes et visant des Rohingyas musulmans ont fait au moins 250 morts… tués parfois par des moines radicaux.


– Source : la Croix
– Lire la suite sur : www.la-croix.com




Previous articleLa mangue, un fruit aux mille vertus
Next articlePratique de la Méditation – Conférence de Matthieu Ricard