Accueil Espace Bouddhiste Espace Enfants Enfant – la politesse, c’est si naturel !

Enfant – la politesse, c’est si naturel !

7
0

Les bases de la politesse dès la petite enfance

Lapolitesse, c'est comme les bonnes habitudes
Lapolitesse, c’est comme les bonnes habitudes

C’est en copiant les parents que l’enfant apprend à bien vivre.

Par mimétisme, son raffinement social va se construire tout naturellement.

Nul besoin de le « dresser » aux bonnes manières.

Soyez vous-même courtois, patient, enjoué mais poli,

et votre enfant vous imitera.

Commencez chaque jour à le réveiller par un grand et chaleureux « Bonjour » :

il s’en souviendra toute sa vie

et une fois devenu adulte, il fera de même avec ses enfants,

signe que la leçon a été harmonieusement acquise.

Dès qu’il vous donne son jouet, même tout bébé,

remerciez-le par un souriant « merci ».

En le laissant quelque part, chez les grands-parents, à la crèche ou ailleurs,

dites-lui un chaleureux « au-revoir ».

Devant lui, veillez à rester assis ou debout le dos droit. Il sera plus droit.

En toussant ou en baillant, mettez la main devant la bouche.

Tournez-vous pour vous moucher.

Tous ces gestes vont s’inscrire dans la mémoire profonde de l’enfant,

et il les adoptera sans réticence.

Tous ces petits gestes ou paroles, peuvent se découvrir avec bonne humeur et en jouant.

N’en faites pas un mauvais moment d’apprentissage.

La découverte de la vie et de la politesse doit rester un jeu, amusant et intégrateur.

Quand l’enfant, plus tard, commence à réagir positivement, en disant « merci », « bonjour »,

il faut le féliciter par un petit mot :

« C’est bien de dire merci », « que tu es mignon! », etc…

L’enfant adore les signes d’encouragement et de reconnaissance.

Par contre, ne forcez pas un enfant à être poli de la même façon avec vous et un inconnu.

Il lui faut le temps pour s’habituer.

Cela viendra dans les mois suivants.

N’en faites pas un animal de foire, qui doit montrer combien il est poli pour faire plaisir à ses parents.

Etre poli ne doit pas être un devoir, une obligation, mais un plaisir en toute circonstance.

Laissez l’enfant s’épanouir à ce plaisir.

Alain Delaporte-Digard pour Buddhachannel.tv


Livres pour enfants

– « Les mots magiques pour être poli »

Virginie Aladjili, Caroline Pellissier, Julien Rosa – Ed. Albin Michel Jeunesse, 2004

– Moi, malpolie ?

France Mistral, Scouvart – Ed. La Martinière Jeunesse, 2002




Previous articleQu’est-ce que manger SAIN ? Qu’est-ce qu’en pensent les puristes ?
Next articleLe bouddhisme est-il politique?