Accueil Espace Bouddhiste Société Belgique: la justice empêche un jeune bouddhiste de partir en Inde

Belgique: la justice empêche un jeune bouddhiste de partir en Inde

54
0
Giel et sa mère Sabine le 13 septembre 2013 à Gand (Photo Kurt Desplenter. AFP)
Giel et sa mère Sabine le 13 septembre 2013 à Gand (Photo Kurt Desplenter. AFP)

La justice belge a décidé vendredi d’interdire à un jeune bouddhiste de 15 ans de s’envoler pour l’Inde, où il comptait entamer une formation de 15 ans dans un monastère pour devenir moine.

Alors que l’adolescent, prénommé Giel, était sur le point d’embarquer sur un vol vers l’Inde, la cour d’appel de Gand (ouest) «a décidé que le mineur ne recevrait pas pour l’instant d’autorisation de se rendre à l’étranger», a indiqué en milieu d’après-midi son porte-parole, Martin Minnaert.

«Une enquête plus approfondie sera d’abord réalisée sur la situation et les circonstances exactes dans lesquelles vit le mineur», a précisé dans un communiqué le porte-parole.

La décision de la cour a été prise moins d’une heure avant que Giel n’embarque à bord d’un avion à l’aéroport de Bruxelles. Pour empêcher son départ avant la décision de la cour, la police avait interpellé l’adolescent à son domicile juste avant qu’il ne se rende à l’aéroport.

Le jeune homme, initié au bouddhisme par sa mère, avait expliqué dans un reportage diffusé en début de semaine par une télévision flamande, qu’il souhaitait se rendre dans le monastère Jonang Takten Phuntsok Choeling à Sanjauli (Shimla), dans le nord de l’Inde, à la frontière avec le Tibet, à 2.400m d’altitude, au pied de l’Himalaya.


Lire la suite sur : www.liberation.fr




Previous articleLe Bouddhisme s’exporte en Amérique Centrale
Next articleLa méditation, nouvelle arme contre le tabagisme?