Accueil Enseignements Articles et conférences Le printemps ne devient pas l’été – Pourquoi pratiquer dans la vie...

Le printemps ne devient pas l’été – Pourquoi pratiquer dans la vie quotidienne ?

22
0

Le printemps ne devient pas l’été

Pourquoi pratiquer dans la vie quotidienne ?

Bertrand_Schutz_1.jpgDans le titre de cette conférence est posée la question : pourquoi pratiquer dans la vie quotidienne ? Je pense qu’en fait la question se présente d’une autre manière : pour la plupart d’entre-nous, c‘est comme ça que nous avons commencé : la vie quotidienne nous confronte à des questions qui ne sont pas si faciles à résoudre. L’être humain toutefois est bien inventif : il y a une question, un problème, on cherche une solution, la solution la plupart du temps amène d’autres questions et ainsi de suite. La science se développe ainsi.

Mais face à certaines questions cette manière de faire est inefficace : pour certains conflits – quelqu’un1 a dit que ce qui caractérise un véritable conflit c’est justement d’être sans issue –, ou pour des questions fondamentales de notre existence, comme celle de la souffrance. L’enseignement du Bouddha, tel que la tradition nous le rapporte, a d’ailleurs comme point de départ la question de la souffrance.

Bertrand_Schutz_2.jpgIl se trouve qu’il y a quelque temps j’ai assisté à Hambourg à une table ronde à l’occasion d’une exposition sur des crimes commis sous la dictature nazie. Le débat portait sur des questions d’éthique : Comment se comporter dans certaines situations ? Y a-t-il des règles de conduite, des directives de comportement ? Un des participants2 a dit alors : « On peut distinguer deux sortes de problèmes. Ceux auxquels on peut trouver une solution, ce sont finalement des problèmes techniques. Et il y a les problèmes insolubles. Et face à ces problèmes-là on ne peut que développer une attitude3. »

springtime1.jpgJe me dis que cet intervenant avait en fait décrit assez précisément ce dont il s’agit dans la pratique du zen : développer une attitude. J’en parlais au dojo et quelqu‘un me dit : « Ah, garder bonne contenance4! » Mais ce n‘est pas du tout cela dont il s’agit. Non pas garder, maintenir, mais développer. Il s’agit d’une activité, d’une dynamique.

Le printemps ne devient pas l’été

Pourquoi pratiquer dans la vie quotidienne ?

Dans le titre de cette conférence est posée la question : pourquoi pratiquer dans la vie quotidienne ? Je pense qu’en fait la question se présente d’une autre manière : pour la plupart d’entre-nous, c‘est comme ça que nous avons commencé : la vie quotidienne nous confronte à des questions qui ne sont pas si faciles à résoudre. L’être humain toutefois est bien inventif : il y a une question, un problème, on cherche une solution, la solution la plupart du temps amène d’autres questions et ainsi de suite. La science se développe ainsi…..

– Vous pouvez retrouver la suite de cette conférence sous le site www.zenroad.org (rubrique « point de vue »)




Previous articleZem — Faire ses débuts
Next articleLe pape François dit non aux femmes prêtres