Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Les mosquées d’Indonésie priées de baisser le volume durant le ramadan

Les mosquées d’Indonésie priées de baisser le volume durant le ramadan

20
0
L'Indonésie compte environ 218 millions de musulmans (photo AFP).
L’Indonésie compte environ 218 millions de musulmans (photo AFP).

A chaque ramadan, les 800.000 mosquées d’Indonésie se livrent à une véritable compétition lors des appels à la prière quotidiens, dont le premier est lancé à 4h30 du matin. Au fil de la journée, les muezzins rivalisent par hauts-parleurs au son grésillant interposés, provoquant un vacarme parfois difficilement supportable pour des oreilles sensibles. Le niveau sonore atteint la limite du danger sanitaire, selon les spécialistes – les otorhinolaryngologistes en l’occurrence – qui ont tiré la sonnette d’alarme.

Aussi le 10 juillet, le Conseil indonésien des mosquées, organisme indépendant qui réunit la plupart des lieux de culte musulmans de l’archipel, a demandé officiellement de « limiter l’usage des hauts-parleurs ». « Une atmosphère tranquille est très importante pour que les musulmans puissent exercer leurs devoirs religieux de manière solennelle en ce mois saint », a justifié son vice responsable, Masdar Masudi.

Blasphème

Reste à voir si cette recommandation sera bien accueillie. Jusqu’alors, seuls quelques individus se sont risqués, à leurs dépens, à critiquer le volume sonore des mosquées pendant le ramadan. Il y a trois ans, un Américain résidant sur l’île de Lombok a laissé libre cours à sa colère contre une mosquée, en arrachant le câble des hauts-parleurs. Résultat : il a été condamné à cinq mois de prison pour blasphème.


Lire la suite sur : www.fait-religieux.com




Previous articleXinjiang — Dans le Far West chinois
Next articleTina Turner se marie en grande pompe