Accueil Espace Bouddhiste Livres « Les dieux qui unissent les Chinois – Le panthéon populaire » de Jonathan...

« Les dieux qui unissent les Chinois – Le panthéon populaire » de Jonathan Chamberlain

22
0

livre-6.jpg

Livre « Les dieux qui unissent les Chinois » de Jonathan Chamberlain aux éditions Gope. Un trombinoscope du panthéon chinois à l’usage des amateurs de culture chinoise ou des visiteurs de temples.

Après une introduction à la symbolique chinoise et au culte traditionnel associant taoïsme, confucianisme et culte de la nature, l’auteur présente 19 des principaux dieux chinois : leur représentation, leur signification, leur culte, les coutumes qui leur sont rattachés, etc.

L’auteur de ce livre, ainsi que son éditeur français, ont eu à un moment donné la même curiosité sur les diverses représentations de dieux chinois qu’ils ont, pratiquement à chaque coin de rue, rencontrées à Hong Kong.

Il se trouve qu’à Singapour, en Chine, en Thaïlande et en Malaisie, et même dans les chinatowns disséminés sur les autres continents, on les voit également partout : dans les restaurants, les bureaux, les usines, les foyers et, bien sûr, les temples !

Au début, on trouve qu’ils se ressemblent un peu tous et en plus leurs noms varient d’une région à une autre ! Mais qui sont-ils ? Des bouddhas, des dieux taoïstes, des personnages historiques ? Quelles sont leurs origines, leurs pouvoirs ? Dans quelles circonstances les célèbre-t-on ?

Cet ouvrage trouve son origine dans la frustration née des réponses évasives ou alambiquées données par les gardiens de temple ou du peu de secours apporté par la littérature existante. Bien sûr, il y a en France une longue tradition de sinologie et d’études orientales, les livres sur le bouddhisme, le taoïsme, le confucianisme, etc. ne manquent donc pas. Mais ne lit pas M. Granet, J. Pimpaneau, P-H de Bruyn, Lao Tseu, qui veut… D’ailleurs, voici ce qu’en dit Pascal Vatinel qui a préfacé l’ouvrage :

« Avec Les Dieux qui unissent les Chinois, J. Chamberlain nous épargne un travail universitaire de plus dont, trop souvent, la lourdeur de propos, conduite par l’exigence d’une rigueur sans faille et d’une parfaite exhaustivité, enlève très vite toute magie au voyage. Il nous offre au contraire la légèreté de l’émotion, celle qu’il a lui-même éprouvée au contact des multiples représentations que les Chinois ont faites de leurs dieux par la gravure, la peinture, la sculpture, mais aussi par leurs légendes, leurs coutumes, leurs rites qui traversent les siècles, quoi qu’il advienne, comme un message pour les générations futures. »

ISBN13 : 978‐2‐9535538‐7‐1

Prix public : 21,00 €

Date de parution : 12/06/2012

Format : Broché

Nombre de pages : 224


Source : www.chine-informations.com




Previous articleAu Bhoutan, la fin du « bonheur national brut »
Next articleConte — La dent du Bouddha