Accueil Espace Bouddhiste Bouddhisme Le temple Nan Hua, Afrique du sud

Le temple Nan Hua, Afrique du sud

7
0

nan_hua.jpg

En allant vers Bronkhorstspruit, une petite ville plutôt afrikaner quelques km à l’Est de Pretoria, on a l’impression d’être tout d’un coup transposé en Chine et immergé dans un décor bouddhiste.

Il s’agit en effet de l’emplacement de « Nan Hua Si» , le temple et séminaire bouddhique plus vastes à travers toute l’Afrique, localisés dans le parc culturel en banlieue de Bronkhorstspruit. Edifié par le « Fo Guang Shan » (« la lumière de la montagne de Bouddha »), le plus important ordre bouddhique à Taiwan, le site couvre une superficie de plus de 2,4 km2.

C’est en 1992 que le conseil de la ville de Bronkhorstspruit, sous l’initiative du directeur général et d’anciens responsables de l’église, après avoir effectué une visite à Taiwan et afin de promouvoir des opportunités d’investissement, ont fait don de six hectares de terrain à l’ordre bouddhiste pour y développer un complexe culturel et d’éducation. La construction du temple, avec la promotion du bouddhisme à travers l’Afrique comme principal objectif, a débuté en 1992 pour un coût d’environ 60 millions de Rand (~ 6 millions €). Face au temple, on a également construit un séminaire bouddhiste africain, intégrant entre autres une salle de réunion, une maison d’hôte bouddhique et le village « Nan Hua ».

Le temple principal a été officiellement inauguré en 2005 et depuis l’ordre a commencé à ouvrir des ‘succursales’ dans d’autres villes sud-africaines telles qu’à Johannesburg, Bloemfontein, Newcastle, Durban et au Cap.

Plus visité lors des weekends, c’est surtout pour le nouvel An chinois que le temple attire de nombreuses personnes (surtout des Chinois qui sont relativement nombreux en Afrique du Sud). Pourtant y aller en cours de semaine et s’y retrouver quasiment seul au sein de ces temples imposants, constitue également une excellente occasion pour profiter du calme et d’avoir quelque peu le sentiment de partir à la découverte d’édifices déserts.


www.nanhua.co.za




Previous articleLes bienfaits de la méditation
Next articleLe dugong, paisible mammifère marin, enrôlé par des Japonais contre une base américaine