Accueil Espace Bouddhiste Bouddhisme Corée du Sud: temple sans étoile pour les touristes de l’âme

Corée du Sud: temple sans étoile pour les touristes de l’âme

6
0

coree.jpg

SEOUL (AFP) – Une simple natte en guise de couche, repas de légumes, méditation et lever aux aurores dans un temple bouddhiste au milieu de nulle part: en Corée du Sud, le tourisme spirituel attire chaque année des centaines de milliers de personnes en quête d’un autre voyage.

« Je cherchais l’isolement dans les montagnes et la vie traditionnelle », raconte Helena Ranneberg, qui a passé plusieurs jours au temple de Mihwangsa, à environ 300 kilomètres au sud-ouest de Séoul.

« Le plus difficile pour moi a été de m’asseoir ou de dormir sur le sol en bois. Je ne pouvais pas dormir la nuit », confie cette consultante internet de nationalité danoise.

Une épreuve quand on sait que les journées commencent à 04H00 par un réveil aux percussions pour tous les pensionnaires, moines et visiteurs.

Etudiants ou salariés, Sud-Coréens ou étrangers, la dizaine d’hôtes séjournant à Mihwangsa en même temps que l’AFP est attendue ce matin-là comme tous les matins dans la salle de méditation.

Encore assoupis, ils forment une drôle de procession dans leurs kimonos gris.

La mode du « Templestay » (séjour en temple) est née après la Coupe du monde de football de 2002 en Corée du Sud et au Japon lorsque le gouvernement de Séoul avait lancé un appel à toutes les structures d’hébergement potentielles afin de pallier un accueil hôtelier insuffisant.


Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com




Previous articleCorée du Sud — Les mille et une couleurs du thé
Next articleArt bouddhique – Le geste de l’absence de crainte, de la rassurance : abhayamudrâ