Accueil Espace Bouddhiste Humour Zem — Aguirre, la colère de dieu

Zem — Aguirre, la colère de dieu

2
0

zem245.jpg

« Si nous sommes troublés par des évènements et des agressions extérieures, c’est de notre propre responsabilité. Jean Chrysostome disait qu’on ne peut pas blesser quelqu’un si celui ne veut pas être blessé. Si une personne vous met en colère, ce n’est pas elle la responsable, c’est qu’il y a colère en vous. S’il n’y avait pas de colère en vous, qui est-ce qui lui aurait répondu ? Mettez le feu dans l’eau, le feu ne brûle pas, le feu n’est pas nourri par l’eau. Mettez le feu dans le coton, le feu est nourri, il s’enflamme. La colère qui est en vous nourrit la flamme : la paix qui est en vous l’éteint. Cessez de dire : cette personne m’énerve ; dites plutôt : je m’énerve avec elle. Elle ne peut réveiller que ce qui est déjà en vous. C’est pour cela que le sage n’accuse jamais personne, il s’accuse lui-même. Mettez des cendres dans un verre d’eau, celui-ci sera pollué. Mettez ces mêmes cendres dans un océan, elles seront vite oubliées. Avez-vous le cœur comme un verre d’eau ou comme un océan ? » Pape copte SHENOUDA, en 1993, au monastère de Saint-Bichoy en Egypte.

« Être en colère d’être en colère, nourrit cette colère. On peut simplement voir et accepter cet état et revenir à son centre de paix. » Inshu.

« Il y a 5 ans, dans la « Monstrueuse colère », Zem apprenait déjà à se dissocier de sa colère. N’aurait-il pas retenu la leçon ? Ce qui prouve que nous avons tous besoin de réactualiser nos enseignements. » Frédéric.


Par Zem




Previous articlePierre Suchet — Courtes ballades en prose dans la Nature
Next articleLe Courage, une Sensation de Splendeur