Accueil Espace Bouddhiste Voyages Nouvel an en Thaïlande, l’occasion de faire des mérites

Nouvel an en Thaïlande, l’occasion de faire des mérites

17
0

Pour vous donner toutes les chances de vivre une année 2013 conforme à vos attentes, n’oubliez pas de faire une visite dans un des nombreux temples que compte la Thaïlande.

Qu’il s’agisse du Nouvel An international, du Nouvel An lunaire chinois ou thaïlandais, le passage d’une année à l’autre offre une opportunité très prisée par les bouddhistes de se rendre dans un des nombreux temples que compte le royaume et de « faire du mérite » en visitant un des lieux sacrés.

thai.jpg

La nouvelle année est considérée comme une période propice pour établir un nouveau chapitre dans son livre karmique, et il est donc particulièrement conseillé d’en profiter pour faire du mérite, traduction assez approximative de «merit making».

Une bonne occasion pour engranger des mérites

Les mérites gagnés peuvent également être transférés à des proches ou d’autres personnes que nous aimons, y compris ceux qui nous ont quittés.

L’accumulation de mérite – bun en thaï, du terme Punna en Pali – est censé exercer une influence déterminante sur la vie future et les renaissances futures. L’idée d’une renaissance est largement acceptée en Thaïlande, et la théorie bouddhique du karma est bien traduite par le proverbe : tham dii, ddi dii ; tham chûa, ddi chûa (« les bonnes actions mènent à de bons résultats ; les mauvaises actions à de mauvais résultats »).

Ces visites qui ont le plus souvent lieu dans un temple, prévoient la présentation d’offrandes pour rendre hommage au Bouddha, Dhamma et Sangha – la trilogie sacrée qui réunit le bouddhisme, la maîtrise des enseignements et la communauté.

Les visiteurs peuvent arriver tôt le matin pour offrir de la nourriture aux moines résidents, ou arriver à n’importe quel moment de la journée et offrir l’aumône, sous forme de bougies, fleurs et encens allumés sur des autels situés dans le wihan (principal sanctuaire de Bouddha) ou à la base d’un stupa.


Lire la suite sur thailande-fr.com




Previous articleLausanne accueillera le n°2 du bouddhisme
Next articleZem — Programme non communiqué