Accueil Espace Bouddhiste Livres L’Odyssée des Karmapas, du Lama Kunsang et Marie Aubèle

L’Odyssée des Karmapas, du Lama Kunsang et Marie Aubèle

19
0

SORTIE LE 4 MAI 2011

odyssee_des_karmapas.jpgDans le bouddhisme tibétain, la lignée des karmapas est ancienne ; seule la lignée des dalaï lamas peut lui être comparée en termes d’autorité spirituelle. Aujourd’hui, le jeune XVIIème karmapa est prêt à assumer un rôle de premier plan pour la sauvegarde de la culture tibétaine et la paix dans le monde.

La lignée des karmapa, se rattache au grand maître tantrique indien Tilopa par une chaîne qui comporte des figures de tout premier plan : Naropa, Marpa et Milarépa. Maîtres des savoirs ésotériques et des pratiques miraculeuses, les karmapas sont des figures à la fois savantes et merveilleuses. Distingués par leur Coiffe noire qu’on dit tissée par les dakinis (des déités féminines) et bodhisattva de la compassion, Avalokitesvara. Lama Kunsang et Marie Aubèle retracent pour nous l’histoire de ces maîtres et nous montrent comment ils ont contribué à façonner le bouddhisme tibétain.

Cet ouvrage sans équivalent – le plus complet paru en Occident sur le sujet -, offre une lecture à plusieurs niveaux : spirituel, historique, sociétal… et ce, de façon vivante, émaillée de nombreuses informations et anecdotes tirées de sources tibétaines, chinoises, mongoles, françaises et anglaises.

Lama Kunsang (Olivier Brunet), né en France, a effectué la retraite traditionnelle de trois ans et de la lignée Kagyu, sous l’autorité spirituelle du Ier Kalou Rinpoché et de Bokar Rinpoché, avant de résider cinq ans dans le piémont himalayen dans leurs monastères, en qualité de traducteur de textes.
Aujourd’hui, il participe fréquemment à la réalisation et à la traduction d’ouvrages concernant le bouddhisme tibétain.

Marie Aubèle, écrivain, étudie le bouddhisme tibétain depuis de nombreuses années. Elle a vécu plusieurs mois auprès des Tibétains en exil.


Communiqué diffusé sur

Previous articleLa pagode bouddhiste a accueilli les fidèles pour le Nouvel An
Next articleL’art de créer en groupe