Accueil Espace Bouddhiste Société Aung San Suu Kyi pourrait voter aux législatives birmanes de novembre

Aung San Suu Kyi pourrait voter aux législatives birmanes de novembre

23
0

24.09.2010

Manifestation contre le pouvoir birman et pour la libération d'Aung San Suu Kyi, aux Philippines, le 24 septembre 2010.
Manifestation contre le pouvoir birman et pour la libération d’Aung San Suu Kyi, aux Philippines, le 24 septembre 2010.

La prix Nobel de la paix birmane, Aung San Suu Kyi, assignée à résidence et à ce titre exclue de toute forme de candidature aux élections législatives du 7 novembre, sera autorisée à voter, indiquent des responsables birmans. Lundi 20 septembre, des officiels avaient pourtant annoncé le contraire.

« Aung San Suu Kyi et ses deux domestiques auront le droit de voter » lors des premières élections depuis 20 ans organisées en Birmanie, auraient finalement tranché les autorités, selon un responsable s’exprimant sous couvert d’anonymat. « Mais elles ne seront pas autorisées à aller dehors le jour des élections. Les autorités pourraient leur demander de voter en avance. » Selon un autre responsable, la dissidente devrait « bientôt » être prévenue par les autorités.

Amnesty International a appelé les autorités birmanes, jeudi 23 septembre, à libérer tous les prisonniers politiques à l’approche des élections de novembre et à l’occasion du troisième anniversaire de la répression de la « révolte safran » emmenée par des moines bouddhistes. Selon l’organisation de défense de droits de l’homme, basée à Londres, plus de 2 000 dissidents sont toujours détenus par la junte birmane, soit deux fois plus qu’avant les manifestations de 2007.


Source : www.lemonde.fr

Previous articleInitiation de Kalachakra par Tcheuden Rinpoché
Next articleL’açaï, fruit miraculeux