Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Haïti — Une institution bouddhiste finance un théâtre vaudou

Haïti — Une institution bouddhiste finance un théâtre vaudou

12
0

03.08.2010

200px-unesco-logo.pngFinancé par un don d’une institution bouddhiste en République de Corée, l’UNESCO lance avec le concours de la compagnie Zhovie Lage une série de 5 représentations théâtrales pour les communautés affectées par le séisme du 12 janvier. La première représentation a eu lieu dimanche 1 août au camp Pétionville club qui abrite environ 50.000 personnes dans des tentes et des cabanes de fortune sur l’ancien terrain de golf de la capitale au niveau de l’avenue Delmas 48.

Créée en 2004, Zhovie est une troupe de théâtre de rue comptant 14 comédiens et trois percussionnistes. Son spectacle « Zonbi Lage » évoque le séisme à-travers des textes de l’écrivain haïtien Frankétienne, Artiste de l’UNESCO pour la paix. Ces spectacles mettent en scène les grands mythes de la culture haïtienne, avec des références au Vaudou en particulier, comme Baron Samedi, le maître des morts, ou un personnage tel que celui du zombie, mort-vivant asservi.

Renforcer les capacités institutionnelles, réaliser des inventaires d’urgence et élaborer des plans de sauvegarde dans le domaine du patrimoine culturel haïtien – ce sont quelques unes des actions prioritaires identifiées par le Comité international de coordination pour la sauvegarde du patrimoine culturel haïtien (CIC), lors de sa première réunion qui s’est tenue les 7 et 8 juillet au siège de l’UNESCO.« Nous avons l’intention de multiplier et de diversifier les projets culturels, de la manière la plus créative possible », a déclaré lors de l’ouverture de la réunion la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, après avoir souligné « le pouvoir de guérison de la culture, qui est de plus en plus reconnue par la communauté internationale comme un élément essentiel à la reconstruction ».

La Directrice générale a également annoncé la création d’un comité international de donateurs en vue de permettre la réalisation des recommandations du CIC dans quatre domaines : le patrimoine mondial (culturel et naturel), le patrimoine immatériel, le patrimoine mobilier (collection des musées, archives et bibliothèques) et les industries culturelles. Ce nouveau comité de donateurs se réunira au début 2011 pour examiner les premières propositions de projets.


Source: Haiti Libre

TV5 Monde

Previous articleLe Dalai Lama inaugure une statue de Bouddha à Ladakh, en Inde
Next articleThaïlande : gospel à Pattaya