Accueil Espace Bouddhiste Société Manifestation à Jakarta pour réclamer la fermeture du Buddha Bar

Manifestation à Jakarta pour réclamer la fermeture du Buddha Bar

20
0

28.07.2010

JAKARTA — Des centaines de personnes ont manifesté mercredi à Jakarta pour réclamer la fermeture du Buddha Bar, une franchise de la célèbre enseigne parisienne dont le nom insulte, selon elles, la religion, a rapporté un journaliste de l’AFP.

Vue sur l'intérieur du Buddha Bar de Jakarta, le 19 mars 2009
Vue sur l’intérieur du Buddha Bar de Jakarta, le 19 mars 2009


« Fermez le Buddha Bar maintenant », ont scandé quelque 300 manifestants rassemblés sur l’un des principaux axes de la capitale indonésienne à l’appel de l' »Alliance du peuple pour la fermeture du Buddha Bar ». Ils se sont ensuite dirigés vers l’ambassade de France puis vers le quartier du restaurant-bar.

« Le gouvernement doit ordonner la fermeture du bar, ou un changement de nom s’il veut rester ouvert », a déclaré le porte-parole des manifestants, Karya Elly. « Bien que je sois chrétien, je pense que son nom insulte le bouddhisme », a-t-il ajouté.

Ce bar, dont les propriétaires et gérants sont indonésiens, fait polémique depuis son ouverture fin 2008 dans un bâtiment historique d’un quartier chic du centre de Jakarta.

Plusieurs manifestations avaient été organisées en 2009 pour réclamer le retrait des symboles bouddhistes décorant le bar lounge. La controverse s’était ensuite calmée.

Les manifestants ont indiqué être indignés par l’organisation de soirées « sexy » dans l’établissement et le laxisme des autorités indonésiennes, qui n’appliquent pas, selon eux, la législation.

L’ambassadeur de France, Philippe Zeller, a reçu une délégation des protestataires, auxquels il a expliqué que l’ambassade n’était « pas habilitée à juger un contentieux commercial concernant une société de droit indonésien ». « Je leur ai aussi dit que nous comprenions l’émotion telle qu’elle s’exprimait », a-t-il indiqué à l’AFP.

Les bouddhistes représentent moins de 1% de la population de l’Indonésie, où l’immense majorité est de religion musulmane.

Créée à Paris en 1996, l’enseigne Buddha Bar compte une douzaine d’établissements, notamment à Londres, Sao Paulo et Dubaï, et a lancé une collection populaire de CD de musique lounge.


Source : AFP

Previous articleLa prière des victimes des Khmers rouges avant l’annonce du verdict historique
Next articleLama Jigmé Rinpoché : C’est un enfant du Tibet