Accueil Espace Bouddhiste Société Suisse — Chêne-Bougeries à l’heure de Bouddha

Suisse — Chêne-Bougeries à l’heure de Bouddha

22
0

suisse_bouddha.jpg
La salle communale de Chêne-Bougeries (GE) avait un petit air de temple bouddhiste ce week-end. Près de 800 fidèles ou simples curieux sont venus y admirer les reliques de Bouddha présentées dans une exposition exceptionnelle.

Les bouddhistes faisaient la queue devant trois autels dorés pour recevoir la prière d’un moine tenant ces reliques. L’homme vêtu de la traditionnelle robe pourpre posait un récipient transparent contenant les reliques sur la tête des fidèles recouverte d’un tissu blanc.

Chacun peut ensuite ramener ce morceau de foulard pour faire ses prières à la maison, a expliqué Ophélie Ratsaphong, de l’Association bouddhiste suisse à Genève. Les reliques de Bouddha sont les vestiges de son corps après sa crémation en Inde. Il s’agit de fragments d’os.

La venue conjointe de ces reliques est un événement très rare, poursuit cette Laotienne établie à Genève. Elles sont habituellement conservées dans des temples dans leur pays d’origine, notamment en Inde, en Thaïlande et au Sri Lanka.
Départ par les airs

Chaque bouddhiste doit s’être recueilli au moins une fois dans sa vie devant les reliques de Bouddha, explique Ophélie Ratsaphong. Elles sont censées apporter une énergie proche de la béatitude et une paix intérieur.

Ces vestiges repartiront dimanche soir par avion, accompagnées chacune par deux moines de haut rang. L’événement de Chêne-Bougeries a été organisé à l’occasion du prochain « Sri Sambuddha Jayanthi » qui marque la 2600e année de l’illumination de Bouddha. Cette fête sera célébrée en 2011.

En 2000, 21’305 habitants de Suisse se sont déclarés bouddhistes, selon l’Office fédéral de la statistique. Outre les Suisses, les fidèles sont principalement originaires du Viet-Nam, du Laos, de Birmanie, du Cambodge, de Malaisie, de Chine, d’Inde et du Japon, précise l’association bouddhiste suisse. Le nombre de pratiquants est en hausse, affirme l’association.


Source: tsr.ch

Previous articleLes « Journées tibétaines » de Digne-Les-Bains ont conquis leur public
Next articleDepuis 1974, Vetty Marcon se passionne pour le Japon