Accueil Espace Bouddhiste Bouddhisme Le Bouddhisme Won

Le Bouddhisme Won

23
0

Le Bouddhisme Won est le nom d’un nouveau courant bouddhiste sud coréen, fondé par le Vénérable Sotaesan dont le nom laïc est Pak Chungbin (1891–1943) qui devint le premier patriarche, en 1916, l’année où il atteignit la grande illumination. La doctrine centrale de ce courant fut publiée dans le Chongjon Pulgyo (Le Canon Corrigé du bouddhisme) en 1943.

En 1947 le Vénérable Chŏngsan dont le nom laïc est Song Kyu (1900–1962) devint le deuxième patriarche, par sa promulgation, le terme du Bouddhisme Rond se mit en circulation. Au sein de ce courant, le portrait du Bouddha est remplacé par un cercle « 〇 » représentant la Nature de Bouddha caché dans le cœur de chacun. Ce patriarche publia le nouveau canon, kyojŏn Wŏnbulgyo (Les Écritures du Bouddhisme Won), en 1962.

won-buddhism-logo2.jpgLe symbole du cercle 〇, ni commencement ni fin, complet, parfait et cosmologique représente le corps universel (Dharmakâya) du Bouddha, qui est l’origine fondamentale de l’univers, la confirmation spirituelle de tous les bouddhas et bodhisattvas, et la nature propre de tous les êtres sensibles.

Ce principe essentiel se traduit par la Porte de la pratique de l’existence subtile et vide śūnyatā de Nature propre et la Porte de la foi en la loi de Cause et effet.

La Porte de la pratique de l’existence subtile et vide de nature propre comprend les trois Études Prajñā (sublimation spirituelle, acquisition des connaissances et distinction des bons et mauvais comportements), les huit Disciplines Śīla,lutter contre l’avidité, la haine, l’ignorance, l’arrogance, le doute, la paresse, le manque de foi et la colère), et la Constance de la contemplation Samādhi (méditation en mouvement et en repos, partout et toujours).

La Porte de la foi en la loi de cause et effet comprend les quatre Gratitudes (envers les ciel-terre, les parents, les semblables et les lois juridiques), les quatre Devoirs (vivre de ses propres forces, agir en statut d’un sage, éduquer les enfants des autres et adorer tous les gens justes), et la Vénération au Bouddha par ses reconnaissances (tous les lieux sont portraits du Bouddha, tous les actes vénèrent le Bouddha).

Le Bouddhisme Won avait environ un million d’adeptes dans les années 1980.


Source: Wikipedia

Previous article9 Juin — Maison de l’UNESCO : « Rencontrer le Bouddhisme Won coréen et son Grand Maître »
Next articleDeauville — L’altruisme et la compassion selon Matthieu Ricard