Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Ils l’ont fait : donc c’est possible

Ils l’ont fait : donc c’est possible

27
1

gare.gif
C’est à Achères (78), commune elle-même très engagée dans le développement durable, que la Région, associée à Transilien SNCF et RFF vient de créer la toute première gare Haute qualité environnementale (HQE) de France.

Les travaux ont débutés mi-novembre pour poser sur le toit de la gare 175 m² de cellules photovoltaïques qui produisent 25 % de l’énergie consommée dans la gare ; une zone végétalisée destinée à retenir et dépolluer l’eau de pluie récoltée qui alimente les chasses d’eau des WC ; des panneaux solaires pour le chauffage de l’eau des sanitaires ; plus un boyau translucide faisant puits de lumière pour descendre la lumière naturelle extérieure jusque dans le passage souterrain d’accès aux quais.

En complément, la façade est recouverte en briques de terre cuite alvéolaires qui crées un piège à chaleur. La température ambiante est fournie par une pompe à chaleur géothermique. Dans les toilettes, les chasses d’eau sont alimentées par les eaux pluviales, les urinoirs fonctionneront sans eau (un produit absorbant les odeurs est posé dans le siphon) et l’écoulement des robinets temporisé. Des détecteurs de mouvements et des sondes photosensibles réduisent au strict nécessaire la consommation d’électricité. Les fenêtres sont équipées de doubles-vitrages performants, complétées de volets mobiles.

Résultats attendus : La gare consommera 64 % d’énergie en moins ; elle réduit de 59% sa consommation d’eau de ville. Quant à ses émissions de gaz à effet de serre, elles seraient réduites de 84 %, ce qui représente une économie de 90.000 km en voiture, soit plus de deux fois le tour de la Terre !

Previous articleEnseignement en Webcast Direct du 17ème Gyalwang Karmapa reporté au 28 mai 2010
Next articleMaître Kosen: LE TEMPS

1 commentaire

  1. Ils l’ont fait : donc c’est possible
    La ville de Marseille a le projet de poser des panneaux photovoltaïques sur 115 de ses bâtiments. La ville a donnée à GDF Suez, Solaire Direct, Yomatec, Tenergie et EDF Énergies Nouvelles, des autorisations pour le développement de centrales photovolaïques sur 150.000 m² de toitures de ses gymnases, écoles, crèches ou autres bâtiments de la ville. Et pourquoi pas d’autres villes et villages qui ont un bon ensoleillement ? Aujourd’hui la France tient le 7ème rang des pays écologiquements corrects. Les Etats-Unis, la Russie et La Chine sont très loin derrière.

Comments are closed.