Accueil Billet du jour Le Coeur du Bodhisattva

Le Coeur du Bodhisattva

25
0

dhram.gif

Au printemps, en ce commencement des quatre saisons, tout grandit ; la terre est emplie de vie et de force, et elle procure un sentiment de fraîcheur.

Dans le cœur du bodhisattva, c’est toujours le printemps ; une douce brise y souffle, et l’eau du Dharma nourrit la terre intérieure.

Lorsque nous rencontrons pour la première fois le Dharma et expérimentons un moment de compréhension et d’éveil, nous percevons un sentiment de joie. C’est une rencontre avec notre nature de Bouddha. Cette joie survient lorsque nous touchons le Dharma avec notre cœur. Un Bodhisattva saisit ce moment de joie et de Dharma, et le garde toujours.

Les Bodhisattvas agissent en accord avec le Dharma, et leur cœur est vaste et pur. Lorsqu’ils regardent, ils regardent avec le cœur de la compréhension. Ils recherchent toujours des moyens d’aider les gens et de résoudre leurs problèmes. A chaque moment, leur esprit est ouvert pour apprendre le Dharma, quelque soient ceux qu’ils rencontrent, et quoiqu’ils fassent. Lorsqu’ils réussissent à aider une personne, une joie spirituelle emplit leur cœur. Le soleil du printemps brille toujours profondément dans leur cœur.

Leur cœur est très grand, et étreint chaque chose de ce monde. C’est ce que le Bouddhisme enseigne – ouvrir largement notre cœur et étreindre l’univers. Le Bouddha nous dit que notre cœur peut tout créer. Lorsque nous donnons naissance à des pensées nuisibles, nous pouvons créer l’enfer. D’un autre côté, si nous engendrons des pensées pures, le paradis peut être ici et maintenant.

Les Bouddhistes croient que ce qui arrive dans notre monde est le résultat du karma que nous créons tous collectivement. Si ce karma est négatif, les résultats incluent les désastres naturels qui apportent souffrance et peine. De la même façon, si nous pensons et agissons correctement dans notre vie quotidienne, nous pouvons amener le bonheur et les bénédictions là où nous vivons.

Les Bodhisattvas savent que si l’on peut avoir un cœur bon et de bonnes pensées, il est possible de créer de nombreuses de bénédictions. Pour cela, ils s’emploient à inspirer le bien à autrui. Lorsqu’ils rencontrent d’autres personnes, ils essaient d’atteindre la bonté de leur cœur et d’éveiller leur altruisme-le Grand Amour, puis les guider à exprimer leur amour par des actes.

Ils comprennent que pour goûter les fruits des bénédictions, il faut au préalable planter les semences des bénédictions. C’est pour cela qu’ils encouragent les autres à créer des bénédictions en faisant le bien d’autrui. Lorsque beaucoup de gens agissent bien, un bon karma collectif s’élève. Lorsque de plus en plus de bon karma s’accumule, cela « dilue » le mauvais karma existant. L’infortune est alors évitée, et l’on expérimente les bénédictions.

Le cœur du bodhisattva est plein de bonté. Cette bonté germe et grandit continuellement dans l’éternel printemps de leur cœur. Avec leur bonté, ils apportent un pouvoir de transformation dans notre monde.



Par Master Cheng Yen

Source: www.tw.tzuchi.org

Traduction de Sophie Alvarez pour Buddhachannel.

Previous articleReligious CEOs: Apple’s Steve Jobs
Next articleSuvita Art&Antiques : Voyage Intérieur