Accueil Billet du jour Humour – Le Sûtra de l’Ampoule

Humour – Le Sûtra de l’Ampoule

24
0

ampoulebouddha.gif

I- Ainsi l’ai-je entendu.

Une fois, l’Honoré du Monde se trouvait à Rajagriha sur le Pic du Vautour, accompagné d’une grande foule de moines et d’une grande foule de bodhisattvas. Il se faisait tard, et à ce moment, quoique la nuit soit sur le point de tomber, l’Honoré du Monde se trouvait concentré sur cette partie des dharmas appelée Profonde Illumination qui le faisait briller doucement dans la pénombre.

II- A ce moment aussi, le noble Seigneur Manjushrì, le Bodhisattva et Mahasattva, dans la pratique de la profonde Perfection de Sagesse jeta un regard ; il vit que les cinq ampoules de 100w dans leur être propre étaient vacuité. Alors, par l’inspiration du Bouddha, le vénérable Bodhideva demanda au noble Seigneur Manjushrì, le Bodhisattva et Mahasattva, «Combien faut-il de fils de bonne famille pour arriver à remplacer une ampoule?» Et le noble Seigneur Manjushrì, le Bodhisattva et Mahasattva, répondit au vénérable Bodhideva comme suit:

«Bodhideva, tout fils ou fille de bonne famille qui souhaite s’engager dans la pratique du changement d’une ampoule devrait concevoir les choses ainsi: il (ou elle) doit voir que les ampoules dans leur être propre, sont vacuité.

III- En réalité l’ampoule est dépourvue d’existence inhérente, il n’y a pas de changement de l’ampoule et il n’y a personne pour la changer, et pourtant par l’inaction, rien ne reste non-fait. L’ampoule n’a pas l’intention de briller, et le Changeur de l’Ampoule n’a aucune intention de la changer.

Bodhideva, avoir pour but le changement de l’ampoule constitue l’assurance de ce que personne ne le fera jamais. Ce n’est que par la non-intention que le but, qui est un non-but, peut être atteint. Et pourtant, il n’y a absolument rien qui soit accompli; c’est pourquoi on l’appelle Accomplissement suprême. Il n’est que ceci: dévisser une ampoule et en visser une autre. N’est-ce pas ordinaire?! N’est-ce point miraculeux?! L’ampoule ne s’est jamais éteinte. Vous êtes déjà dans un état de lumière, et il ne vous reste qu’à le réaliser–

IV- «C’est ainsi, Bodhideva, qu’un Bodhisattva et Mahasattva s’entraîne à la profonde Perfection de Sagesses.»

Alors, l’Honoré du Monde se leva de sa concentration et projeta sur tous les faisceaux de ses asankhya de watts, et, faisant l’éloge du noble seigneur Manjhusrì, le Bodhisattva et Mahasattva dit: «Excellent! Excellent! Bien dit, bien dit, ô fils de bonne famille! C’est vraiment ainsi qu’il faut changer les ampoules! C’est bien ça, ô fils de bonne famille, c’est bien ça. C’est précisément comme tu l’as enseigné que devrait être changée l’ampoule et tous les Ainsi-Venus s’en réjouiront».

Alors le vénérable Bodhideva, le noble seigneur Manjhusrì, le Bodhisattva et Mahasattva, et toutes les personnes présentes, y-compris les dieux, les êtres humains, les titans et les gandharvas furent ravis et applaudirent le discours de l’Honoré du Monde.

Source : http://zenmontpellier.site.voila.fr/

Previous articleDes prières électroniques pour Bouddha
Next articleEliminer les actes négatifs et les obstacles des trois temps