Accueil Billet du jour Véronique Humbert — Existe-t-il un déterminisme ?

Véronique Humbert — Existe-t-il un déterminisme ?

23
4

karmawheel.jpg
Certes le premier déterminisme est nos conditions de naissance, famille, lieu. Nous héritons des gênes de nos parents, grands-parents et parfois d’ancêtres plus éloignés.

Les études généalogiques le montrent et nous pouvons avoir la surprise de nous découvrir un point commun ou une voie choisie similaires à celle de nos aïeux.

C’est notre famille, nos parents qui nous donnent notre éducation première. Même si ensuite nous nous rebellons et la modifions, la première empreinte éducative est bien déterminée.

Rien n’est le fruit du hasard, sinon nous ne serions qu’un amas de cellules jetées sans but sur ce plan terrestre.

D’un point de vue karmique, à la base, nous héritons de nos actes antérieurs. A plus ou moins long terme, les graines de actes arrivent à maturité et nous en récoltons alors les effets.
D’un point de vue astrologique, le thème astral nous montre nos potentialités et par ce qu’on appelle l’Ascendant, l’héritage génétique de nos …. Ascendants.

Alors pas de libre-arbitre ? Tout est tracé, tout doit être subi ?
Le libre-arbitre est pourtant bien réel. C’est par notre compréhension, notre connaissance acquises en mettant en œuvre notre volonté alliée à notre intelligence, que nous pouvons choisir nos actes présents qui eux, détermineront notre devenir.

C’est en nous connaissant bien, en intériorisant ce processus de Vie, que nous pouvons agir en toute conscience de faire de notre route, une voie lumineuse et positive.

Oui, le libre-arbitre nous est donné « ici et maintenant » pour préparer notre futur.


Véronique Humbert

Previous articleRap, religion et alcool: les moines japonais recrutent
Next articleSho-Bo-Gen-Zo : Illumination zen pour danseurs et musiciens

4 Commentaires

  1. Véronique Humbert — Existe-t-il un déterminisme ?
    La compréhension, les connaissances acquises et la volonté ne peuvent-elles pas, elles aussi, être déterminées ? Le libre arbitre est, à mon avis, bien plus subtil que celui caché derrière le sens de ces mots. Et si le libre arbitre évoluait graduellement avec l’expérience et l’apprentissage ?

    • Véronique Humbert — Existe-t-il un déterminisme ?
      Bonjour,

      Bien sûr, le libre-arbitre peut croître avec l’expérience et l’apprentissage. C’est la compréhension intérieure du processus de Vie qui peut nous permettre ce libre-arbitre actuel. Car effectivement au départ, nous avons une forme de déterminisme.

      • Véronique Humbert — Existe-t-il un déterminisme ?
        C’est très juste dans cette description qui est la vôtre, néanmoins il y a celle qui est proposé par le Soutra du Cœur de la connaissance transcendante tranchante comme le diamant.
        Les formes, les sensations, les formations karmiques sont vacuité……dépourvues de caractéristiques essentielles, elles ne naissent, ni ne cessent…… C’est à dire, accepter le corps, l’âme et le mental et tous leurs modules de transformations qui s’actualisent de la première respiration à la dernière et sans se les approprier. Accepter d’être cette respiration, et seulement cela. C’est alors que le thème astrologique natal devient un moyen d’organiser nos efforts pour trouver la sortie de cette fantasmagorique prison tissée par les Maras de la colère-haine, de la jalousie, du désir-avidité-attachement, de l’orgueil et de l’ignorance.

        • Véronique Humbert — Existe-t-il un déterminisme ?
          La voie adamantine est sublime et …. difficile à « mettre en pratique » régulièrement. Trop souvent nous retombons dans l’appropriation de nos sensations, sentiments ou ressentiments aussi, d’où ce cercle incessant. Et c’est vrai, comme vous le dites en citant le Soutra du Coeur que nous devrions comprendre la vacuité de toutes ces formes.
          Le thème astrologique étudié à ce niveau effectivement peut nous amener à cet entendement, allant ainsi encore au-delà du prévisionnel, pour lequel on l’utilise habituellement.

Comments are closed.