Accueil Boutique Livre — Nirvâna – Louis de La Vallée Poussin

Livre — Nirvâna – Louis de La Vallée Poussin

20
1

Enfin du solide quant au concept de nirvâna ! Avec l’introduction devenue patente d’écoles bouddhiques en Occident – les bases semées, « la vraie question demeure » – il est temps de s’interroger pleinement tant sur la signification véritable de leur fruit que sur leurs prémisses avérées. Si nous constatons : historiquement l’affirmation d’un Eveillé, des maîtres de différentes écoles et lignées, des niveaux d’interprétations et degrés de pratiques, des techniques de concentration multiples, un cent d’explications et d’applications méditatives, l’unique but médiateur (puisqu’on ne parle pas de la réintégration finale du parinirvâna car, identité suprême, tous les prédicats distinctifs tombent d’eux-mêmes) : le nirvâna – statut ultime du lâcher prise – reste bien flou.

Previous articleLivre — Mon corps de lune – Philippe Coupey
Next articleLivre — Premiers Entretiens avec le Dalaï-Lama – John Avedon

1 commentaire

  1. Livre — Nirvâna – Louis de La Vallée Poussin
    Dans le soutra du diamant, le buddha a dit que pour que nirvana soit le vrai nirvana, il ne doit pas exister – si il existait, ce serait le faux nirvana.

    Pourquoi donc parler des choses qui n’existe pas du tout? Mais, dites vous, meme le buddha l’avait fait, il avait parler des trucs. Alors, sa reponse, aussi dans le soutra du diamant, est que //il n’a en fait rien dit, en fait il n’a pas parle’, en fait il n’a parle’ de rien//.

    Vous dites « lacher prise », mais ca, c’est encore faire quelque chose. Il ne faut pas *faire* – il faut simplement penser continuellement que rien ne se passe, meme pas l’acte de penser – et surtout, pas de cette notion enfantin de « nihilisme ou pas ». Le couteau qui se coupe.

    Autrement dit, se livre *doit* etre inutile, pour qu’il soit utile. Mais tous auteurs commencent par le desir d’etre « utile ». C’est ca la malediction des intellectuels.

    Pour moi, ca m’a beaucoup aide’ d’utiliser le mot « non-aristotelien » pour la notion de nirvana. J’espere humblement que ceci vous aide un peu, si vous sincerement desirez le paramita

Comments are closed.