Accueil Espace Bouddhiste Société Déc. 2009 — Grands Reportages spécial Tibet

Déc. 2009 — Grands Reportages spécial Tibet

7
0

17.12.2009

spip_encart_home
spip_encart_home
La revue « Grands Reportages » publie en décembre 2009 un numéro spécial sous le titre « Tibet, la fin d’un monde ? ».

Ce numéro spécial reprend les articles suivants :

Un territoire sous domination

Avec l’arrivée des communistes en 1949 [[cf la Chronologie historique détaillée du Tibet.]], le « Pays des Neiges » est tout d’abord morcelé et incorporé à quatre provinces occidentales de la chine, puis la région centrale est rebaptisée en 1965 « Région autonome du Tibet » (RAT). [[cf les cartes du Tibet.]]

Lhassa

Occupée, Lhassa, capitale du Tibet, n’en demeure pas moins pour tout un peuple un aimant spirituel puissant. C’est pas la dévotion intacte de ses foules de pèlerins que la ville sainte reste encore vivante. [[cf une vue panoramique du Jokhang, le temple principal de Lhassa et lieu de convergence des pèlerins.]]

Il était une foi : les monastères

Lieux de rayonnement des savoirs bouddhiques, bouillons de culture et foyers de résistante identitaire, temples et monastères restent, toutes obédiences confondues [[cf Les Voies différentes du Bouddhisme et les Quatre Ecoles bouddhiques au Tibet.]], des hauts-lieux de l’esprit du Tibet.

Pâques au Tibet

A proximité des gorges de la Salouen, une poignée de missionnaires ont évangélisé durant près d’un siècle des villageois pourtant acquis au bouddhisme. Malgré la répression dans les années 1950 [[cf la Chronologie historique détaillée du Tibet.]], la communauté catholique demeure active.

Goloks, assagis mais indomptés

Tribu farouche du haut plateau de l’Amdo incorporée dans la province chinoise du Qinghai [[cf les cartes du Tibet.]], les Goloks incarnent un Tibet pur et dur. S’ils ne font plus peur, ces « brigands-gentilshommes » chers à Alexandra David-Néel résistent à l’assimilation.

Saga Dawa

Des milliers de pèlerins convergent chaque année vers le Mont Kailash pour célébrer la naissance, l’Eveil et le décès de Bouddha . Le jour de la pleine lune (dawa = lune, en tibétain) ils se rassemblent à l’occasion de la Saga Dawa pour remplacer le mât de prières sacré de Tarboche. [[cf photos de Tarboche, près du Mont Kailash sur ce site, ou ce blog.]]

Sentinelles de l’ombre

Édifiées à partir du XVIe siècle pour se garder d’innombrables fiefs rivaux, les tours de pierre de Danba, au Kham, restent méconnues des voyageurs. Un patrimoine inestimable commence à sortir de l’oubli.

Sur la piste des Gorbas

Dans l’ouest du Sichuan, une mystérieuse communauté Gorba entretient rites et traditions d’une société machiste et patriarcale.

Nomades, la fin d’un voyage
Avec la sédentarisation forcée des nomades tibétains à l’horizon 2015 [[cf les articles
– En 2008, la Chine a déplacé 300 000 fermiers et bergers tibétains du 31/12/2008
– Halte à la sédentarisation forcée des nomades tibétains ! du 29/11/2009]], la Chine espère gagner l’ultime bataille du haut plateau, dans un souci de noyer l’identité autochtone dans le creuset de la majorité han.

– Tibet : les bonnes adresses, hébergements, … pour préparer son voyage.


Sources : Revue Grands Reportages, déc. 2009, et articles www.tibet-info.net

Previous articleLe Tourisme vu par Amnesty International
Next articleLe Mudgala Purâna – un des trois textes dédiés à Ganesha