Accueil Espace Bouddhiste Voyages Kōdai-ji – temple par la volonté d’une femme

Kōdai-ji – temple par la volonté d’une femme

3
0

KODAI-JI

高台寺?

Temple de l’Ecole Zen Rinzai

Kōdai-ji
Kōdai-ji

BEAUTE ET PERFECTION

Probablement le meilleur espace préservé de Kyoto.

Sublime temple dans le cadre exceptionnel des montagnes de Higashiyama, à l’est de Kyoto.

De Kodaiji, une vue de haute sérénité permet de contempler les temples voisins et une partie du centre-ville de Gion.

HISTOIRE DE KODAI-JI

Fondée en 1605. durant la période Momoyama, par Toyotomi Nene pour commémorer la mort de son mari, Toyotomi Hideyoshi, le légendaire général et homme politique qui unifia la région au XVIe siècle. Le temple fut créé pour qu’elle puise prier pour le repos de son défunt mari.

Grâce à un investissement financier énorme pour l’époque, ce temple est connu dans le monde entier pour son raffinement élégant.

UN JARDIN TRANSFERE

Pour son mari, Nene fit le transfert d’un jardin entier. En effet, le jardin du nord du temple de Kodai-ji (Kita-teien) était à l’origine construit au château de Fushimi. Deux ans après la mort de son mari, elle réussit à faire transférer chaque arbre, chaque pierre dans le Kodaiji !

En 1588, l’Empereur Goyozei accorde à Nene (Kita-aucun-Mandokoro) le grade le plus élevé de la noblesse. En 1603, elle reçut le titre honorifique de Kodai-dans. Le nom de ce temple vient de ce titre. En fin de vie, comme il était coutume pour les femmes de la haute noblesse, Nene se retira comme nonne bouddhiste. A l’âge de 76 ans, le 6 septembre 1624, elle meurt paisiblement.

En 1624 , Joeki, le supérieur du temple de Kenninji, fut nommé responsable du Kodaiji, et depuis ce temps-là, les deux temples dépendent de l’Ecole Rinzai.

Une grande partie du complexe a été détruite par un incendie en 1789.

Kōdai-ji
Kōdai-ji

KODAI-JI AUJOURD’HUI

Kodaiji offre également une petite plantation de hauts bambous et des salons de thé disséminés dans les jardins qui furent conçus par des artistes contemporains célèbres.

Maison de Thé
Maison de Thé

HIDEYOSHI TOYOTOMI

秀吉 豊臣

HIDEYOSHI TOYOTOMI
HIDEYOSHI TOYOTOMI

Homme issu d’une famille modeste, mais assoiffé de pouvoir, il unifiera le Japon.

Il tentera par deux fois d’envahir la Corée en 1592 et en 1597 sans succès.

Il voulait envahir la Chine, mais n’en eu pas le temps.

Hideyoshi Toyotomi avait peur qu’on oublie son nom et sa renommée.

Il organisa la rédaction de sa propre histoire de son vivant.

Sa femme Nene le fera passer à la postérité également par la création du Kodaiji.

De Kyoto, Alain Delaporte-Digard pour www.buddhachannel.tv

Previous articleProgramme de décembre du Centre Karma Lundroup Tarchine Ling
Next articleDzongsar Khyentse Rimpoche — Le Thé et la Tasse de Thé