Accueil Espace Bouddhiste Société La Paix, l’arme originelle pour l’avenir de l’humanité

La Paix, l’arme originelle pour l’avenir de l’humanité

8
0


Au cours du dernier demi siècle l’Homme s’est surpassé dans la création d’armes auto destructives. En effet, lorsque vous ouvrez le dictionnaire sur le mot « arme », il est définit comme tel : « Une arme est un outil ou dispositif destiné dans sa conception ou dans son utilisation à neutraliser, à blesser ou tuer un être vivant, ou à causer une destruction matérielle. Il est stipulé également que :  » l’on dénombre quatre usages principaux qui sont : la chasse, l’agression, la défense, et le tir sportif ». Le problème étant que cette soif et ce perfectionnement des armements, accompagnent inévitablement le développement de certaines civilisations humaines.


Mains réconciliées
Mains réconciliées


Depuis quelque temps, l’acquisition d’armement est remis en cause par de nombreux états du monde entier. La dernière en date est la bombe à sous-munitions, qui continue à faire de nombreux dégâts dans les pays en guerre. Il semble utile de rapeller avant toute chose qu’au début des années 50, la communauté internationale à travers l’ONU, avait commencé à prendre conscience du risque de prolifération de telles armes à travers le monde. Le traité de non prolifération en est le résultat. Il a été ratifié à ce jour par 189 pays, afin de promouvoir l’usage du nucléaire non pas à des fins militaires mais civiles, et également réduire la propagation de l’arme nucléaire dans le monde. Georges Séguy, responsable de l’Institut d’Histoire Sociale s’en afflige toujours : « Notant que les armes chimiques sont frappées d’interdiction elles n’étaient ni plus ni moins meurtrières, ou plutôt « barbares », que l’arme atomique. Comment pourrait-on admettre, qu’on légitime cette arme de destruction massive pour certains pays les plus riches, au nom de la garantie de la sécurité et de l’indépendance, en la contestant aux autres, et notamment aux plus pauvres ».


Ainsi, à Oslo s’est déroulé une réunion entre 49 pays pour l’interdiction des bombes à sous-munitions. Les armes à sous-munitions dispersent à l’impact des centaines de mini-explosifs . Certains n’explosent pas et mettent en danger la population civile plusieurs années après. Elles deviennent donc, des mines anti-personnelles. En conséquence, une personne est mutilée ou tuée par une mine toutes les 20 minutes, 1 million de victimes en 20 ans. De plus, chaque année 26 000 personnes sont victimes des mines. A l’issue de cette conférence, la joie des ONG présentes, face à l’importance de l’engagement de 46 pays sur 49 était visible : « On assiste enfin aujourd’hui à une réelle dynamique pour l’interdiction des armes à sous-munition», se réjouit Paul Vermeulen, président de Handicap international Suisse ». Et Selon le Docteur Jean-Baptiste Richardier, directeur général de Handicap International :  » Ceci est une avancée capitale par rapport à la situation qui prévalait jusqu’à aujourd’hui, où les bombes à sous-munitions étaient considérées comme une arme légitime avec de simples dommages collatéraux ».


Parallèlement, aux initiatives étatiques en faveur du désarmement quel qu’il soit, les associations et d’ONG prônent la culture de la paix et de la non violence. Leurs actions sont multiples et insatiables. Bon nombre d’associations comme Handicap International, militent pour la paix, et répondent présentes lors de conférence comme celle d’Oslo. Un livre pétition contre les BASM (bombes à sous-munitions), comportant 300 000 signatures, a même été remis au ministre du Développement norvégien. En plus de toutes ces initiatives, « La Maison de la Paix » regroupe désormais les associations qui travaillent pour la promotion de la culture de la Paix. Le but étant de créer une synergie dans les actions de la Paix et du désarmement.


Pour conclure, la Paix est un idéal que tous les peuples peuvent atteindre, encore faut-il s’en donner les moyens. Par conséquent, réagissons « tous ensemble » pour l’avenir et le bien-être de l’humanité…


Tiphaine Bellambe pour www.buddhachannel.tv

Previous articleHistoire d’un activiste…
Next articleLa Cérémonie du Thé à la Mode chinoise