Accueil Espace Bouddhiste Alimentation La Cérémonie du Thé à la Mode chinoise

La Cérémonie du Thé à la Mode chinoise

8
0

Le thé quel qu’il soit, a été de tout temps lié à un univers religieux, philosophique et artistique.

En Europe, c’est Maître Tseng qui a introduit le « gongfu ». Ce terme a la même origine que le Kung fu dans les arts martiaux. Le « gongfu » signifie « qui demande du talent, des efforts pour la maîtrise». Sa préparation demande d’être très méticuleux, chaque ustensile, chaque geste, s’inscrit dans « une vision symbolique de l’homme et de la vie ».

Les différentes étapes de la préparation du thé à la chinoise, « gongfu » : (recette empruntée à la « Maison des trois thés »)

1- Préparation des différents ustensiles comme suit :


Cérémonie du Thé Chinoise GongFu
Cérémonie du Thé Chinoise GongFu

2- Rinçage : À chaque fois que le thé est préparé, la première étape est toujours de rincer tous les navires avec de l’eau chaude. Le rituel de la fabrication de thé a commencé en épurant le pot, le nettoyant de la poussière, de résidu, le préparant pour recevoir le thé. Il permet par la même, de chauffer les navires, puisque l’eau chaude est alors versée dans le pichet de portion et de là dans les tasses d’échantillon. On fait cela parce qu’à la température ambiante le teaware en céramique est habituellement tout à fait froid, donc peu adapté à brasser les thés fins dont la température doit être soigneusement commandée. Après rinçage, l’eau doit être jetée dans le plateau s’écoulant, ou une cuvette d’eaux résiduaires.

3- Feuilles de thé : Les feuilles de thé doivent être préparées à l’avance, et prêtes à être placées dans le pot dès qu’il sera chaud. Un chariot de thé ou « un navire de présentation de thé », est recommandé à cette fin, de même qu’un ensemble approprié d’outils de thé. Approximativement une à deux cuillères à café de feuille est une bonne quantité.Disposer les feuilles de thé dans la théière, verser ensuite l’eau bouillante et mettre rapidement le couvercle. Vider immédiatement dans le pot à thé avant que le thé n’infuse, pour rincer et hydrater les feuilles. Verser le contenu du pot à thé dans le bateau à thé afin de réchauffer la théière et les tasses.

4-Infusion : Il faut désormais agir rapidement, en près de 10 secondes, pour réussir l’infusion tant convoitée. Verser l’eau bouillante jusqu’au débordement afin de chasser l’écume, puis recouvrir. Arroser la théière pour la réchauffer. Laisser infuser le temps nécessaire, de quelques secondes à trente secondes selon le type de thé. Verser l’infusion dans le pot à thé en laissant le contenu de la théière s’égoutter afin que les feuilles ne marinent pas dans un fond d’eau qui deviendrait rapidement amer. On en profite pour vider le bateau à thé dans la poubelle de table.

5-Dégustation : Verser maintenant l’infusion contenue dans le pot à thé, dans la tasse à sentir, et apprécier les premiers parfums dans la tasse à sentir pleine, puis la transvaser dans la tasse à boire. Humer profondément et longuement les parfums successifs qui se dégagent dans la tasse à sentir vide. Enfin, déguster l’infusion par petites gorgées dans la tasse à boire. Entre chaque gorgée, humer les parfums qui évoluent, tandis que la tasse à sentir refroidit. Selon le même procédé, on pourra répéter plusieurs fois l’infusion sur les mêmes feuilles avant de vider la théière.

Bonne dégustation à tous !

Previous articleLa Paix, l’arme originelle pour l’avenir de l’humanité
Next articleT’chat avec Dominique Trotignon (UBE) — L’Octuple Noble Sentier, Sagesse et Discipline