Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Livre — Les nouveaux Utopistes du Développement durable, d’Anne-Marie Ducroux

Livre — Les nouveaux Utopistes du Développement durable, d’Anne-Marie Ducroux

8
0

Les nouveaux utopistes du développement durable


developpement_durable.gif » La Terre est une,

le monde, lui, ne l’est pas « 

Comment dès lors inventer ensemble un nouveau modèle de développement qui rende la vie possible ?

Comment penser le monde présent et à venir ?

Comment aujourd’hui associer justice sociale, prudence écologique et efficacité économique ?

Depuis quelques mois, le débat s’intensifie autour du développement durable.

Les signes de changements se multiplient. Ce concept, encore nouveau en France, est d’ores et déjà l’affaire d’hommes et de femmes convaincus et engagés sur une voie nouvelle. Pour la première fois, cet ouvrage donne la parole à des acteurs qui portent un regard international sur le développement durable. Gouvernements, institutions, élus, entreprises, consultants, investisseurs, ONG, syndicats, associations, collectivités territoriales, médias et chercheurs, consommateurs et citoyens.

Tous sont impliqués dans la réflexion et dans l’action.

Que leur participation initiale repose sur l’analyse, le bon sens, la contestation ou la générosité, elle relève d’un certain courage. Car le pari du développement durable entraîne des groupes entiers vers une remise en cause difficile, technique et véritablement culturelle qui requiert une petite part d’utopie et de confiance en la possibilité de faire mieux, aujourd’hui pour demain.
Un premier grand panorama non partisan.

Sommaire

Une utopie réaliste

Une gestion plus sage

La vie en partage

La Terre en héritage ? Une vision plus large

Compléments

COMMENTAIRE

Le livre Les nouveaux utopistes du développement durable présente une collection de textes écrits par des personnes clés, ou dont on relate les propos, oeuvrant dans les différentes sphères sociales. Ces personnes proviennent d’horizons diversifiés : industriels, assureurs, grandes ONG internationales préoccupées par des questions de justice et d’environnement, milieu universitaire, arts. En tout, plus d’une trentaine de points de vue ont été rassemblés pour former un portrait qui décline l’éventail des nuances du développement durable. Si le lecteur peut parfois avoir une impression de redite, chaque texte comporte néanmoins un élément nouveau. Les thèmes abordés sont très variés, passant de la science au risque, à l’éthique, à la corruption, aux médias, à la politique, à l’économie sans oublier la solidarité.

Le lecteur ne trouvera pas dans ces courts textes d’analyse scientifique; il s’agit plutôt de réflexions d’ordre éthique, philosophique, voire stratégique. Le lecteur informé des questions d’environnement et de développement durable n’y trouvera pas non plus une foule d’informations nouvelles, mais pourra y puiser des pistes de réflexion notamment sur le monde industriel et la politique. Le propos est fortement orienté vers la réalité française, avec quelques ouvertures sur la Communauté européenne, en plus de comporter une utilisation parfois excessive, et non nécessaire, des termes anglais.

Ce portrait très riche du paysage du développement durable propose une section nommée Complément qui recèle des informations riches et précieuses, tels que des extraits des textes fondateurs du concept de développement durable et autres textes de références sur les droits humains et la conférence de Rio, une chronologie des dates importantes, des textes de lois, françaises, un glossaire ainsi que des bibliographies pour chacun des chapitres, en plus d’une biographie des différents auteurs. De plus, vous y découvrirez entre autres un tableau sur les indices, à la Bourse, éthiques par pays, ainsi que le concept d’écophagie, soit l’invasion éventuelle de tous les écosystèmes par des êtres artificiels auto-reproducteurs, devenus aussi destructeurs qu’incontournables (voir p.246). Un concept qui porte à réflexion avec la levée du moratoire sur la commercialisation des produits OGM en Europe. Une bonne lecture, pour plonger dans l’univers d’utopistes réalistes.


Sophie Hamel-Dufour
VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement, Lectures, 2008,.

Previous articleLa Peine de Mort au Maroc
Next articleIdée Lecture – Paroles d’Orient, de Marc de Smedt