Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Vivekananda – Le pélerin de la spiritualité indienne

Vivekananda – Le pélerin de la spiritualité indienne

6
0

Vivekananda.gif


Narendranath Datta est né dans une famille aisée de Calcutta en 1863. Son père est juriste et philosophe. Sa mère, très croyante, initie le jeune garçon aux textes sacrés. Intelectuellement brillant, Vivekananda a une préoccupation majeure, celle de Dieu. Ses questions le poussent à intégrer « la Société de Dieu », regroupement de penseurs et philosophes discutant de l’avenir des religions et de la réforme de l’hindouisme.


A 17 ans, il rencontre Ramakrishna qui deviendra son guru. Après plusieurs rencontres avec celui-ci , il décide de vivre dans son ashram et de devenir samnyasin, renonçant.

Peu avant sa mort, Ramakrishna le désigne comme son successeur. Il prend donc la direction de l’ashram à la disparition de son guru.

En 1887, il fonde « L’Ordre de Ramakrishna »: ordre monastique dont la devise est « Puisse t-il nous illuminer ».


En 1893, il se rend aux Etats-Unis, à Chicago, pour l’exposition universelle. Il prend la parole au Parlement des Religions, y exposant ses idées sur la religion unique. Il remporte un vif succés auprès de l’auditoire et enchaîne ensuite de nombreuses conférences. Il entreprend un voyage autour du monde. L’impact de ses entretiens, durant lesquels il enseigne les pensées de Ramakrishna, est très fort. Il multiplie les disciples.

A son retour en Inde, avec des disciples occidentaux, il est accueilli triomphalement.


Durant toute sa vie Vivekananda reste fidèle aux préceptes de Ramakrishna. Mais il se donne, en plus, la mission de faire connaître l’hindouisme à l’Occident et de faire progresser socialement son pays.

Face au succés de son premier voyage, il retourne donc en Europe en 1899.


Il décide également de créer la « Mission Ramakrishna »: organisation destinée à venir en aide aux plus démunis par une action sanitaire et sociale mais aussi culturelle et éducative.

Selon Vivekananda, » l’éducation contribue à guérir les maux de la société et façonner l’avenir de l’humanité ». Pour lui, la société idéale doit offrir les ressources et possibilités nécessaires au développement maximum de chacun de ses membres.


Comme celui de Ramakrishna, l’enseignement de Vivekananda, est oral. Ce sont les disciples qui ont restitués les conférences et entretiens dans divers recueils.

L’un des principaux ouvrages en français a été écrit par Romain Rolland et s’intitule: « La vie de Vivekananda et l’Evangile universel ».


Aprés ses voyages, Vivekananda est revenu à l’ashram qu’il dirigeait prés de Calcutta, héritage de Ramakrishna.


Il y est mort le 4 Juillet 1902, à 39 ans, au cours d’une intense méditation.


Quelques citations de Vivekananda….à méditer.


« L’Esprit se réfléchit dans le mental et dans tout. C’est la lumière de l’esprit qui rend le mental sensible. Tout est expression de l’Esprit; les entendements sont autant de miroirs. Ce que vous appelez amour, crainte, haine, vertu et vice ne sont que des réflexions de l’Esprit. Lorsque le miroir est défectueux, l’image est mauvaise. »


« En réalité, il n’y a pas de différence entre la matière, le mental et l’esprit. Ce ne sont que des étapes différentes dans l’expérience que nous faisons de l’Un. Ce même monde est vu par nos cinq sens comme de la matière, par les très pervers comme un enfer, par les bons comme un paradis, et par les êtres parfaits comme Dieu. »


« Tant qu’il y a désir ou besoin, c’est un signe indéniable qu’il y a imperfection. Un être parfait et libre ne peut avoir de désirs. Dieu ne peut avoir besoin de rien. S’Il désirait, Il ne pourrait pas être Dieu. Il serait imparfait. Aussi tout ce qu’on raconte sur Dieu désirant une chose ou l’autre, tour à tour satisfait ou mécontent, n’est que babillage et n’a aucun sens. »


Laetitia Adeline pour www.buddhachannel.tv

Mettez ce logo en bas de tous vos mails
Mettez ce logo en bas de tous vos mails

Previous articlePèlerinage du Monde — Le mont Fuji
Next articleKrishnamurti – Seule la connaissance de soi peut vous affranchir de la peur.