Accueil Espace Bouddhiste Société Concours « Bonnes nouvelles pour l’Afrique » : halte au catastrophisme

Concours « Bonnes nouvelles pour l’Afrique » : halte au catastrophisme

17
0

« L’idée n’est pas de tirer un trait sur les défis auxquels sont confrontées les communautés africaines, a cru bon de souligner Pierre Kremer, porte-parole de la Croix Rouge, mais il y a, d’un autre côté, une multitude d’exemples, trop souvent ignorés, de résilience et de courage face à l’adversité. »

Voilà qui est dit. L’ONG lance le concours « Bonnes nouvelles pour l’Afrique », qui sera ouvert, jusqu’au 1er novembre, à tous les journalistes travaillant régulièrement sur ce continent.

2472056704_fb3a7e1d91_b.jpg

Le constat de base est l’image trop alarmiste dont souffre le sol africain. Une étude a montré que les termes négatifs étaient trois fois plus fréquents que les positifs dans les articles consacrés à ce territoire.

Les sujets se rapportent toujours à la corruption, aux catastrophes (sécheresses, famines, épidémies…) ou aux conflits.

« Nous voulons attirer l’attention sur les solutions et les initiatives qui aident les communautés à surmonter ou prévenir ces catastrophes », explique Alesan Senghore, chef de la zone Afrique de l’Ouest et du Centre de la Croix-Rouge.

Si les principales inquiétudes restent l’économie et la gouvernance, on note à de (trop) rares occasions la croissance de ces cinq dernières années ainsi qu’une propension au renouvellement des équipes dirigeantes.

Certes, il reste des conflits sur le sol africain, mais il est bon de rappeler la sortie de ces crises (notamment dernièrement au Kenya).

Restent la sécurité alimentaire défaillante, le virus du Sida, ou les changements climatiques néfastes… mais de nombreux projets sont à l’étude, notamment sur l’installation de panneaux solaires dans les déserts, de procédés qui désaliniseraient l’eau, etc. Sur un plan plus anecdotique, 2010 sera peut-être même l’année de naissance du Loto en Afrique…

L’ère du pessimisme doit changer pour ce continent. Et si l’Afrique était plutôt la terre de tous les défis ?

Pour l’heure, en tout cas, le défi sera le concours « Bonnes nouvelles pour l’Afrique », et pour en savoir plus, veuillez cliquer ici.

Marie Koenig pour www.buddhachannel.tv

Previous articlePetite histoire Zen – Le moine, la pierre et le papillon
Next articleFeux de forêt en Grèce — Une urgence culturelle et écologique