Accueil Espace Bouddhiste Alimentation Le Goûter, un Repas à ne pas négliger

Le Goûter, un Repas à ne pas négliger

7
0

Gouter_gd.jpgLe goûter est devenu, dans de nombreux pays et particulièrement en Europe, une pratique quotidienne qui permet une coupure en milieu de journée.

Dans la majeure partie des pays, le goûter se prend aux environs de quatre ou cinq heures mais cela peut varier selon les heures du déjeuner et du dîner, qui peuvent être plus ou moins tardives. Le goûter sucré type est constitué de chocolat, pâtisseries, gâteaux et d’une boisson sucrée. La version salée aura tendance à privilégier le fromage, le pain, ou bien des sandwiches pour les plus gros mangeurs.

Mais ce repas n’est pas né d’hier : autrefois, après les travaux effectués dans les campagnes, le goûter faisait office de dîner et se composait principalement d’aliments salés. Aujourd’hui, le goûter est devenu essentiellement un repas sucré même si certains restent des adeptes du salé.

Le goûter est associé à un moment de détente et de gourmandise et possède des valeurs affectives fortes pour les enfants de même que pour les adultes. De plus, il a été démontré que ce quatrième repas est bénéfique pour la santé pourvu qu’il s’intègre à l’équilibre alimentaire et qu’il soit relativement équilibré.


Attention aux excès !

Il faut bien différencier le goûter du grignotage tout au long de la journée. En effet, on se laisse facilement tenter par des pâtisseries ou autres viennoiseries qui favorisent le déséquilibre alimentaire donc une prise de poids.
Le véritable goûter, quant à lui, doit être équilibré et s’adapter aux habitudes alimentaires afin d’apporter tous les besoins nutritionnelles indispensable à notre équilibre.

Que doit-on manger lors du goûter ?

Un goûter idéal doit être composé d’un produit laitier (lait, yaourt, fromage) pour renforcer les os et assurer un apport suffisant en calcium, d’une boisson (eau, thé, jus de fruits, …), et d’un produit céréalier (pain, céréales, biscuits) pour le regain d’énergie. Il est toutefois conseillé de limiter la consommation d’aliments trop gras et trop sucrés tels que les viennoiseries ou les sodas et les remplacer par un fruit.

Elodie Coussot pour www.buddhachannel.tv

Previous articleObtention du silence intérieur et vision du troisième œil
Next articleSilence intérieur — Retour sur votre rencontre t’chat avec Flora Desondes