Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Célébration du Solstice et Feu de la Saint Jean

Célébration du Solstice et Feu de la Saint Jean

17
0

Célébrez le Soltice d’Eté !

par Flora Desondes

Photo : www.lacapouliero.fr
Photo : www.lacapouliero.fr
La célébration du solstice d’été est une continuité des rituels agraires qui honoraient les déesses propices aux récoltes abondantes.

En chamanisme, le feu allumé le jour du solstice est utilisé pour se purifier d’actes ou de pensées négatives. Ceux dont c’est la croyance, énumèrent sur un papier tous les maux qui les affligent, et dont ils souhaitent se débarrasser. Ils posent alors dans le feu ce papier. D’autres les énumèrent mentalement, et ils demandent d’en être purifiés.

Si vous n’avez pas de jardin, s’il est trop petit pour dresser un feu, allumez quelques braises dans un plat qui n’éclatera pas au contact du feu (N’utilisez pas de pétrole, dressez des brindilles sèches en mélanges avec des éclats de bois, ou des pelures d’écorce de bouleau). Posez votre plat sur un plateau qui lui aussi, ne risque pas de s’enflammer. Un feu s’échappe très vite, soyez prudent. Près du feu qu’ils dressaient, les Anciens prévoyaient toujours d’avoir de l’eau disponible, ou de la terre pour l’asperger et le contenir.

Le jour où vous allumez votre feu pour célébrer le solstice d’été ou celui qui commémore la Saint-Jean (entre le 19 et le 24 juin), la coutume préconise de ne préparer que des douceurs pour les partager avec vos amis.

Tous les mets que vous préparerez seront d’une saveur sucrée. Par exemple, cuisez un riz avec de la vanille, des raisins secs et du lait ; accommodez vos légumes avec des fruits de saison. C’est un repas végétarien de douceur où vous partagez aussi le plaisir et la saveur d’un bon vin.

Pour ce rituel, prélevez une part de votre repas, posez dessus quelques pétales de fleurs de couleur rouge, bleue, et blanc avant de l’offrir au feu.

L’usage préconise aussi de prononcer à voix haute un merci. Il s’adresse à l’Esprit divin de la Terre Mère, à tous ses bienfaits et pour l’abondance des récoltes à venir.

Par respect face à la Présence divine qui reçoit vos offrandes (ici, matérialisée dans votre feu rituel), son mystère vous oblige de garder vos yeux baissés et mi-clos. C’est une obligation pour tous les participants de cette cérémonie, aucun d’eux ne doit regarder le feu qui consume votre offrande. Faites-le pendant la formulation de votre prière, et jusqu’à ce que vos offrandes soient consumées. Puis, alimentez votre feu pour qu’il reste vivant, et partagez alors, avec vos amis, le repas que vous avez préparé.

De retour près de votre feu, posez dessus un fagotin formé de lavande, d’absinthe, d’achillée millefeuille et de millepertuis. Un par un et pieds nus, présentez-vous devant le feu face à la direction du Sud-Est. Dans la direction du Sud-Est, face à vous les Grands-pères sacrés vous regardent. Dans la direction du Nord-Ouest (dans votre dos) se tiennent les Maîtres du karma, gardiens des lois. Prenez de cette fumée pour la passer sur votre visage et votre crâne. Faites repentances selon vos croyances, franchir ce feu vous octroie le pardon que vous sollicitez, dès lors que vous sautez à travers. Que vous le fassiez à pieds-joints ou par une grande enjambée, réceptionnez-vous sur votre pied droit !

Toute cette nuit-là, et jusqu’au matin, vous pouvez allez à la rencontre des êtres sacrés qui sont l’énergie divine des plantes.

Les chamans distinguent le feu de la nature, et le Feu manifestation spirituelle qui utilise le feu pour établir sa présence. C’est alors l’Esprit du feu. Il en est de même pour l’eau et l’Esprit de l’eau, l’air et l’Esprit de l’air et la terre et l’Esprit de la terre. C’est le Feu, l’Eau, l’Air et la Terre, considérés comme la manifestation d’êtres conscients qui ont une activité et une responsabilité spirituelle ; il en est de même pour les arbres et les fleurs, quelque soit leur taille.


Flora Desondes Extrait de mon EBOOK
Le pouvoir des fleurs dans votre jardin 240 pages
www.lulu.com

Commentaire de Buddhachannel Célébrer la Vie chaque jour est une Reconnaissance.
Vivre au rythme de la Terre est une Sagesse.
Faire Votre propre Célébration du Soltice d’Eté peut être une Grâce
ou un retour aux bonheurs simples qui laissent de jolis souvenirs.
Une excellente proposition de Flora pour petits et grands
Un moment de partage pour tous dans la Joie, l’Humour et l’Amour.
Un temps de fête pour réveiller notre conscience parfois endormie.
Merci Flora.
Alain Delaporte-Digard

Previous articleBac Philo 2009 – Forum-Débat 3 – Le langage trahit-il la pensée ?
Next articleJuchitán de Zaragoza : une autre forme de société matriarcale